18 ou 21 ans, à quel âge est-on majeur en Côte d’Ivoire ?

0
271

En droit, la majorité (civile ou légale) est l’âge à partir duquel une personne est considérée comme civilement capable et responsable de ses actes, en particulier en matière contractuelle et juridique. Elle est déterminée par la loi et permet à l’individu de jouir librement des droits dont il est titulaire.

En Côte d’Ivoire, la majorité est celle définie par le code civil en son article 488. Lequel dispose que : « La majorité est fixée à 21 ans accomplis, à cet âge on est capable de tous les actes de la vie civile ». Par « actes de la vie civile », il faut entendre tous les actes qu’on accomplit au quotidien comme acheter, vendre, contracter, ester en justice, etc. qu’on peut désormais exercer seul et en son nom propre.

A côté de cette majorité civile, la loi ivoirienne fait autorisation de voter à 18 ans (article 3 du code électoral) instituant ainsi une majorité électorale. Mais cette majorité fixée à 18 ans ne vaut que pour la seule qualité d’électeur.

Ainsi donc en Côte d’Ivoire la majorité est de 21 ans sauf quand il est question de voter où autorisation est expressément faite par la loi aux personnes âgées d’au moins 18 ans.

A différents autres degrés, il y a également  la majorité pénale qui est l’âge à partir duquel une personne peut subir la loi pénale dans toute sa rigueur (18 ans en Côte d’Ivoire), la majorité sexuelle (elle aussi fixée à 18 ans) ou encore une sorte de majorité accordée dans des circonstances particulières à des mineurs, leur permettant d’accomplir seuls certains actes de la vie civile : l’émancipation.

Nous y reviendrons dans un prochain article.

Source : http://faceabidjan.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here