A Nice lors des 7èmes Jeux, ils étaient cinq dans le Top 10, le Maroc (5è avec 23 médailles), le Sénégal  (6è, 19 médailles), le Tchad (8è, 10 médailles), la Côte d’Ivoire (9è, 6 médailles) et le Cameroun (10è avec 17 médailles).

Pour les 8è jeux qui se sont achevés, dimanche, le continent africain a plus que tiré son épingle de jeu en hissant six nations dans le Top 10 des médailles avec chacune une amélioration de son palmarès.

Le Maroc classé 2è derrière la France tire le peloton africain avec 42 médailles dont 13 en Or, 14 en Argent et 15 en Bronze. Le Royaume chérifien est suivi par le Sénégal qui gagne deux places en se positionnant au 4è rang avec 27 médailles dont 10 en Or, 9 en Argent et 8 en Bronze.

La Côte d’Ivoire, pays hôte des jeux, outre l’organisation qu’elle a parfaitement réussie (selon l’Organisation internationale de la Francophonie) a amélioré ses performances en passant de la 9è à la 6è place. Les Ivoiriens ont récolté 19 médailles dont 6 en Or, 8 en Argent et 5 en Bronze.

Le Cameroun se positionne au 7è rang grâce à ses 5 médailles en Or, 7 en Argent et 9 en Bronze pour un total de 21 médailles récoltées.

Le Congo et le Burkina Faso qui font leur apparition dans le Top 10, occupent, respectivement, les 9è et 10è places avec 5 médailles, toutes en Or pour le Congo et 9 médailles dont 3 en Or, 4 en Argent et 2 en Bronze pour le pays des hommes intègres.

Pendant dix jours, 4000 jeunes (18 à 35 ans) de l’espace francophone ont rivalisé dans dix-sept disciplines reparties dans trois compétitions allant des concours culturels aux activités de développement en passant par les compétitions sportives.

HS/ls/APA