A en croire M. Adou qui s’exprimait sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI – service public), ces informations des enquêteurs permettront « de remonter aux suspects non encore appréhendés».

Une trentaine de personnes ont été interpellés tant en Côte d’Ivoire qu’à l’extérieur du pays, a rappelé le procureur de la République. Il a, par ailleurs,  informé que « le Mali est très engagé». «Les responsables de sécurité de toutes les frontières se réunissent souvent pour échanger les informations.  Ce qui a permis d’aboutir à ces prises assez importantes», a fait savoir M. Adou ajoutant que  «Kunta Dalla, désigné par Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), organisation terroriste qui a revendiqué l’attentat,   comme étant le planificateur de l’attaque,   est encore recherché».

C’est le 13 mars 2016 que la cité balnéaire de Grand-Bassam dans le Sud-Est ivoirien, a été le théâtre d’une attaque terroriste qui a fait officiellement 19 morts dont 3 soldats des forces spéciales ivoiriennes.

Le premier anniversaire de cette attaque terroriste sera commémoré, lundi,  à Grand-Bassam à l’initiative des autorités gouvernementales et municipales. Au cours de cette commémoration, une minute de silence sera observée à 12h45 minutes GMT sur l’ensemble du territoire national, dans l’administration publique  ainsi que dans les représentations diplomatiques de la Côte d’Ivoire à l’extérieur. 

PIG/ls/APA