Bangolo : Des jeunes manifestent après la mort d’un élément incontrôlé

0
132


Suite à la mort de l’un des hommes armés qui ont attaqué le poste de contrôle de Beoué Ziabo (Bangolo), dans la nuit du lundi 12 mars, des  jeunes du département ont manifesté dans  la ville ce mardi 13 mars. Mais, cette marche de protestation a été dispersée par la gendarmerie et les Forces armés de Côte d’Ivoire, a appris Fratmat.info

Le poste de contrôle Beoué Ziabo été la cible d’une attaque des individus lourdement armés, dans la nuit du lundi 12 mars. Lors des échanges de tirs, l’un des assaillants a été abattu. Et il ressort, après identification, que ce dernier est un ressortissant de la sous-préfecture de Diozon. Une nouvelle qui a semé le trouble dans l’esprit des jeunes de cette localité.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here