Bénin: Ligne de fer Cotonou-Abidjan, Patrice Talon repousse Bolloré et Pétrolin pour la Chine

0
26

Patrice Talon (ph)-

Click to enlarge

Bénin: Ligne de fer Cotonou-Abidjan, Patrice Talon repousse Bolloré et Pétrolin pour la Chine

Actu225.comVendredi 23 Mars 2018 –Le chef de l’ Etat béninois Patrice Talon Search Patrice Talon a demandé au groupe français Bolloré Search Bolloré et à son concurrent béninois Pétrolin Search Pétrolin de se retirer d’un grand projet de chemin de fer , avons nous appris.

Ni de Bolloré Search Bolloré ou du groupe Pétrolin Search Pétrolin , n’aura en charge la construction du chemin de fer devant relier Abidjan à Cotonou qui oppose les deux opérateurs depuis deux ans .

Jeudi ,le Président Talon s’est voulu franc demandant aux deux concurrents de se retirer du projet à l’amiable dans un entretien accordé au magazine français Challenges , préférant la Chine.

« La Chine dispose de moyens financiers nécessaires », a souligné M. Talon pour assurer des travaux estimés à 4 milliards de dollars. « Elle (la Chine) a démontré son savoir-faire technique » en ce qui concerne les infrastructures en Afrique, a ajouté le président.

En effet , le groupe français Bolloré Search Bolloré voulait récupérer la partie béninoise du projet de chemin de fer devant relier Abidjan à Cotonou en passant par Niamey et Ouagadougou au Burkina Faso.

Mais le groupe Pétrolin, initiateur du projet “Épine Dorsale” qui avait remporté en 2008 l’appel d’offre international de la construction du chemin de fer avait saisi la justice après avoir été retiré du projet par le gouvernement du président Yayi Boni qui l’avait remis au groupeen 2013

Selon le gouvernement , le groupe béninois n’avait pas les moyens d’exécuter un projet d’une telle ampleur.

Depuis le projet , est au cœur d’une bataille judiciaire opposant Bolloré Search Bolloré (Africa Logistics) , l’État béninois et l’homme d’affaires béninois Samuel Dossou Aworet, concurrent de Bolloré.

Pour rappel, le Bénin et le Niger avaient lancé un appel d’offre en commun pour construire et gérer la construction et la gestion d’un réseau ferroviaire de 740 km reliant Cotonou à Niamey.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here