Béoumi / Développement local : La communauté s’imprègne du modèle de Yacolidabouo à Soubré

0
303

Engager la population locale et les leaders à s’approprier le modèle de développement expérimenté à Yacolidabouo, doter les villages respectifs d’un organigramme formel pour assurer la participation de tous, notamment des jeunes et des femmes au développement communautaire, appuyer la mobilisation communautaire et la structuration des associations; prendre des dispositions pratiques pour la mise en place d’au moins une agence Yveo-Finances dans le département de Béoumi, initier des séances de sensibilisation sur l’épargne communautaire en vue de l’implantation d’Yveo-Finances, organiser dans les semaines avenirs un atelier de formation sur le développement local et conclure une convention cadre de coopération entre Yacoli village école ouverte (Yveo) et Agir Innover pour le Développement Durable ( Aidd) deux organisations non gouvernementales qui accompagnent les communautés respectives de Yacolidabouo-Soubré et de Béoumi.

Ce sont entre autres, les recommandations qui ressortent de l’atelier de formation organisé les 24, 25, 26 et 27 août 2017 par l’Ong Aidd en collaboration avec l’Ong Yveo à Yacolidabouo, un village situé dans le département de Soubré autour du thème modèle de développement local en Côte d’Ivoire : l’exemple de Yacolidabouo dans le département de Soubré.

Le ministre Raymond Sibailly, président de l’Ong Yveo dans son argumentation a exhorté les participants à cet atelier constitués de 9 chefs de villages, 18 présidents des jeunes et des femmes venus de Béoumi à changer de mentalité. « Longtemps on a attendu tout des autres et jamais rien de bon n’a changé au sein de notre communauté. Ici, à Yacolidabouo la communauté a compris cela et s’est mis au travail jusqu’à donner un nouveau visage audit village. Chers leaders de Béoumi, cela est aussi possible chez vous car vous disposez des activités génératrices de revenues », a conseillé le patron de Yveo.

Selon lui, le modèle de développement local doit se fédérer autour des cadres résident et non-résidents avec l’engagement des communautaires autour des programmes de développement suscitées par eux-mêmes. Pour lui, c’est à ce prix là que son organisation à travers l’Ong Aidd pourra accompagner le développement à Béoumi.

Charles Yokoli, président de l’Ong Aidd pour sa part a situé le cadre de cette initiative : « L’objectif c’était de mobiliser les leaders d’opinion, de responsables d’association et des chefs de villages autour du modèle de développement réussi par les populations de Yacolidabouo pour assurer l’autopromotion des villages des tribus Fari-Diéviéssou. Aujourd’hui, nos chefs de villages ont accordé un intérêt particulier à ce projet en se déplaçant de Béoumi à Soubré. Nous pensons que c’est une bonne attitude qui peut apporter une autre manière de voir à nos parents sur la question du développement » a indiqué le premier responsable de l’Ong Aidd.

Pour lui, les moments forts qui ont meublé cette activité étaient les discours d’ouverture, la projection du film-témoignage du Président Marcel Zadi Kessy retraçant les principaux jalons de plus de quarante années de développement de Yacolidabouo, les focus groupes, les visites et la restitution des travaux.

Il a terminé par remercier les députés de Béoumi pour leur mobilisation exceptionnelle autour de cette activité. L’un des députés de Béoumi, Joachim N’guessan qui a participé à cette formation a exprimé la gratitude du peuple Kôdé à l’endroit des communautés de Yacolidabouo tout en rendant un hommage au père du developpement local en Côte d’ Ivoire, le président Marcel Zadi Kessy.

Cette rencontre a été l’occasion pour les participants de visiter le barrage hydro-électrique de Soubré. Mais également, de découvrir et d’apprécier les réalisations des populations et cadres de Yacolidabouo en matières d’infrastructures et équipements socio-économiques de base que sont entre autres, l’usine de la Saph, le Centre de santé, la Radio, le centre multimédia, le Collège Moderne Yacolidabouo, les Ecoles primaires et préscolaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here