Burkina Faso: Le point du dossier judiciaire de l’insurrection populaire

0
186

Le procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou Maiza Séremé a fait, dans un communiqué, ce vendredi le point sur le dossier judiciaire de l’insurrection populaire qui avait fait une trentaine de morts et pour lequel plusieurs personnes sont inculpées.

« A ce jour, les juges d’instruction ont eu à inculper et à placer sous mandat de dépôt dix-sept (17) personnes pour tentative de meurtre, assassinat, coups et blessures volontaires », a-t-elle indiqué.

En outre, les juges ont auditionné quarante (40) témoins et dix (10) parties civiles, interrogé au fond les dix (17) inculpés et effectué dix (10) interrogatoires de confrontation entre les inculpés et certains témoins, a-t-elle poursuivi.

Par ailleurs, « une demande d’entraide judiciaire pénale à l’endroit des autorités judiciaires canadiennes à l’effet d’entendre le général Zida Yacouba Isaac sur certains points a été formulée par les juges d’instruction qui ont aussi souhaité que ces autorités leur permettent de se rendre au Canada afin de procéder eux-mêmes aux auditions demandées ».

En rappel, l’ancien premier ministre burkinabé Isaac Aida était le chef des opérations de l’ex régiment de sécurité présidentielle (RSP) lors de l’insurrection populaire.

A ce titre il aurait donné des instructions aux éléments des forces de défense et de sécurité déployées dans la ville de Ouagadougou pour réprimer les manifestations qui ont fait plus de 30 morts et quelques 600 blessés selon un bilan officiel.

Boa, Ouagadougou

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here