Côte d’Ivoire: Des mesures urgentes prises pour se prémunir de la fièvre hémorragique Lassa

0
44

© koaci.com – Mercredi 14 Février 2018 –  Au regard des fréquences et les importants mouvement de populations et pour prévenir une éventuelle propagation de la fièvre Lassa Search fièvre Lassa en Côte d’Ivoire, le conseil des ministres du jour a arrêté des mesures urgentes.

Il s’agit du renforcement de la collaboration transfrontalière avec les pays voisins, du renforcement de l’hygiène hospitalière et de la surveillance épidémiologique aux frontières terrestres et aériennes et portuaire, de la mise en œuvre de mesures de lutte anti vectoriel, de la dératisation et enfin de la sensibilisation de masse sur toute l’étendue du territoire avec la collaboration des élus des médias communautaire et du corps préfectoral.

La fière hémorragique virale, Lassa sévit en ce moment au Nigeria au Benin et en Guinée.

Comme l’Ebola, elle est transmise à l’homme par le contact d’articles ménagers contaminés, par les urines et les excréments des rongeurs.

C’est le rat à mamelles multiples qui est à l’origine de cette fièvre hémorragique virale dont le virus peut également se transmettre à l’homme et peut se transmettre d’homme à homme par contact direct avec le sang, les urines les excréments ou d’autres sécrétions organiques d’une personne contaminée.

Depuis le premier janvier 2018, cette maladie a été responsable d’épidémie dans la région ouest africaine au Nigeria, au Bénin et au Liberia.

Au Nigeria, 107 cas suspects ont été rapportés dont 77 cas confirmés et 21 décès à la date du 31 janvier 2018.

Wassimagnon, Abidjan
L’appli Android avec les notifications pays par pays en temps réel (cliquez ici pour installer) Ou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here