Côté d’Ivoire : des milices pour contrer la violence des « microbes »

0
59

En Côte d’Ivoire, on les appelle les « microbes ». Tiré d’un film sur les favelas de Rio, ce nom désigne des jeunes de 10 à 25 ans organisés en gangs ultra-violents. Armés de couteaux et de machettes, drogués jusqu’aux dents, ils sèment la terreur dans les quartiers populaires d’Abidjan. Pour s’en prémunir, la population a décidé d’assurer sa propre sécurité, au prix parfois de lynchages publics. Nos reporters sont partis à la rencontre de ces enfants gangsters et ceux qui les combattent.

Une émission préparée par Patrick Lovett et Chris Davis

Par Sarah SISSMANN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here