»J’exhorte les partis  membres du RHDP, nous enfants du père de la nation, Félix  Houphouët-Boigny à l’Union. Car, c’est unis, la main dans la main que  nous serons à la tête du pays pendant, 10,20, …50ans », a dit M.  Soumahoro au meeting des femmes de son parti.

Selon  le Secrétaire général par intérim du RDR, c’est au terme d’une  concertation entre  »enfants d’Houphouët que nous choisirons celui qui  sera candidat en 2020″.Pour  parvenir à ce consensus, Amadou Soumahoro a dit avoir  »confiance au  chef de l’État Alassane Ouattara et à son aîné, le président Henri Konan  Bédié ».

Depuis  deux semaines, les velléités supposées de candidatures à la  présidentielle 2020 ont ravivé les tensions entre alliés du RHDP mettant  en  »péril » l’alternance selon l’appel de Daoukro qui voudrait que le  prochain candidat unique de la coalition sorte des rangs du Parti  démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

HS/ls/APA