« Les recherches sont toujours en cours sur le littoral», précise le GSPM  sur son compte Facebook officiel, rappelant que « du vendredi 14 avril au lundi 17 avril 2017, les spécialistes en intervention subaquatique et les spécialistes en intervention aquatique du GSPM se sont déployés sur les plages de Jacqueville, Petit-Bassam, Modeste Azuretty et Assouindé. Il s’agissait pour les hommes du GSPM de prévenir les accidents nautiques».

Hormis ces cas de disparition en mer, l’euphorie de la fête de pâques en Côte d’Ivoire aura entraîné   plusieurs accidents de la circulation avec  de nombreuses victimes et même des décès, à en croire le Groupement des sapeurs-pompiers militaires. A ce propos, on peut citer entre  autres,   les accidents enregistrés vendredi sur l’axe Bouaké-Botro et celui  sur l’autoroute du Nord PK 30 ayant fait plusieurs victimes dont trois décès.

PIG/ls/APA