Couple : partager le ménage, c’est bon pour la sexualité !

0
114


Quand le ménage est réparti au sein du couple, les partenaires seraient plus épanouis sexuellement d’après une étude réalisée chez 1 100 couples.

La répartition équilibrée des tâches ménagères dans le couple n’augmenterait pas la fréquence des rapports mais améliorerait la satisfaction sexuelle, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Social Forces.

Les chercheurs de l’Université de Floride aux Etats-Unis ont mené une étude entre 2004 et 2006, avec 1 100 couples âgés de 55 ans et mariés depuis 27 ans en moyenne pour comprendre l’impact de la répartition des tâches ménagères sur la vie sexuelle du couple.

L’étude a montré que les femmes s’occuperaient encore deux fois plus des tâches ménagères que leur partenaire au sein du foyer en 2013 contre sept fois plus dans les années 60. Elles sont 57% à travailler à plein temps.

L’ÉQUILIBRE DANS LA RÉPARTITION DES TÂCHES MÉNAGÈRES FAVORISE L’ÉPANOUISSEMENT SEXUEL

Les scientifiques ont découvert que la répartition équilibrée des tâches ménagères augmentait le niveau de satisfaction sexuelle des deux partenaires, mais ne modifierait pas la fréquence des rapports.

Le sentiment le plus marqué qui joue sur l’épanouissement sexuel, est la justice. Il est au cœur du débat devant la répartition de certaines tâches « pour les hommes » ou « pour les femmes » ou encore le fait que les tâches ménagères soient chronophages et réduisent le temps consacré à l’intimité.

« Les sentiments d’injustice concernant les tâches ménagères et d’autres aspects de la vie maritale peuvent être nocifs à la relation », a déclaré Anne Barrett, auteure principale de l’étude. « Quand la répartition est injuste envers les femmes, cela réduit sur une échelle de 0 à 10 de presque un point en moyenne le niveau de satisfaction sexuelle chez les femmes comme chez les hommes », poursuit la chercheuse.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here