Crise à la FIF : La Fifa commandite un audit de la gestion de Sidy Diallo

0
62


Contrairement aux dispositions préétablies, c’est le médiateur de la Fifa, l’Ivoirien Jacques Anouma qui a ouvert le ballet des auditions. Entré dans la salle à 10h locales (9H Gmt), l’ancien président de la Fédé est sorti peu après 10h30. Ensuite, la délégation de la Fif emmenée par Sidy Diallo. Elle en est sortie à 12h, soit 1h30 d’explication. Viendra la partie de jeu du G42. Entré peu après-midi, le groupe de la majorité est sorti à 15h15. Soit 3h15 d’audition. Normal, puisque avec le dossier en béton minutieusement préparé depuis Abidjan, Me Roger Ouegnin et ses compagnons de lutte ne pouvaient que prendre le maximum de temps pour convaincre la Fifa pour mettre tout en œuvre pour faire respecter les textes qui régissent la Fédération.

Les négociations ont accouché d’une souris

Zürich n’a pas mis fin à la grave crise qui secoue le football ivoirien depuis quelques mois. Les négociations entamées ce mardi 20 mars 2018 par la Fifa ont accouché d’une souris. Selon les informations en provenance de la capitale suisse, la Fifa a constaté l’échec de la conciliation entre le Comité exécutif de la Fif et les membres des clubs et groupements d’intérêts réclamant le départ de Sidy Diallo ou G52 (ou GX). L’instance dirigeante du football mondial aurait aussi noté avoir reçu des informations graves et documentées sur la situation actuelle de la Fif. Pour ce faire, elle décide de commanditer un audit indépendant après l’examen des pièces déposées par le GX. En clair, le football ivoirien n’est pas encore sorti de l’auberge. Les prochains jours nous situeront véritablement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here