Accueil News Economie et justice à la Une des journaux ivoiriens

Economie et justice à la Une des journaux ivoiriens

0
73

Autoroute Yamoussoukro-Tiébissou / Gon Coulibaly lance les travaux, barre en Une Fraternité Matin qui ajoute que le délai d’exécution de cette infrastructure longue de 37 km est de 24 mois. ‘’L’épaisseur de la chaussée passe de 33cm à 60cm’’, révèle ensuite ce journal gouvernemental.

Amadou Gon donne le premier coup de pioche du prolongement de l’autoroute de Yamoussoukro, reprend Le Jour Plus à côté de Le Patriote qui estime le coût global de réalisation de cette route à 93 milliards de francs CFA.

Le projet va coûter exactement 92,637 milliards FCFA, précise Le Mandat. ‘’Je serai intransigeant sur la qualité des travaux’’, prévient dans ce journal, le ministre des infrastructures économiques, Amédé Koffi Kouakou.

 Selon L’Expression, après le lancement des travaux de l’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou, le 1er ministre annonce ‘’d’autres chantiers routiers’’ dans le pays.

Le débat suscité par l’acquittement en Assises de l’ex-première dame Simone Gbagbo est largement repris par la presse ivoirienne. A ce propos, Le Patriote donne la parole à un collectif de victimes ‘’en colère’’ et à des mouvements des droits de l’homme.

‘’La justice a abusé de notre confiance’’, fustige dans ce journal, le président du

Collectif des victimes de Côte d’Ivoire (CVCI), Issiaka Diaby.

‘’C’est une occasion ratée de rendre justice’’, renchérissent des mouvements de droit de l’homme, notamment la FIDH, le MIDH, et la LIDHO en Une de Le Patriote quand sur le même sujet, le Front populaire ivoirien (FPI, opposition) ‘’exprime sa joie’’ dans les

colonnes de Notre Voie après cette ‘’victoire de la vérité sur le mensonge’’.

Selon L’Intelligent d’Abidjan, après l’acquittement de Mme Gbagbo, Human rights watch dénonce des irrégularités dans le procès et se tourne vers la Cour pénale internationale (CPI).

Pour Le Quotidien d’Abidjan, le fait que Simone Gbagbo soit toujours réclamée par la CPI malgré son acquittement sont des preuves du ‘’ complot international contre le couple Gbagbo’’. Concernant toujours ce jugement, L’Expression croit savoir ‘’ce que les victimes de la crise postélectorale préparent pour demain’’.

Le procès conjoint Laurent Gbagbo-Blé Goudé à la CPI avec l’audition de l’ex-patron du Centre de commandement des opérations de sécurité (CECOS) continu d’alimenter les colonnes des tabloïds ivoiriens.

Procès de Gbagbo et Blé Goudé à la CPI, hier : marche du Rhdp sur la RTI / Guiai Bi Poin accable Ouattara et Soro, titre Soir Info. ‘’Les marcheurs avaient des roquettes antichars, rapporte ce journal qui attribue ces propos au général.

‘’Nos hommes ont été calcinés’’, ajoute-t-il dans Le Temps. Ce qui fait dire à Aujourd’hui que Guai Bi Poin ‘’assomme’’ la procureure au 3é jour de son audition en tant que témoin à charge.

Par ailleurs, dans le cadre du procès en Assises dit des disparus de l’hôtel Novotel à Abidjan, L’Inter informe que l’ex-ministre Jean Louis Billon est demandée à la barre.Jean louis Billon bientôt à la barre ?, s’interroge Le Quotidien d’Abidjan là où Le Temps écrit : ‘’le juge ordonne la comparution de Jean Louis Billon’’ au procès des français tués au Novotel.

CK/ls/APA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here