Cette conférence tenue le mardi 6 juin dernier,explique la note, avait pour objectif de capitaliser sur les opportunités de l’espace économique francophone en vue de les ‘’transformer en pourvoyeur de richesses et d’emplois dans une logique de développement durable’’. 

A l’ouverture des travaux, le Présidentdu RIAFPI, l’Ivoirien Emmanuel Essis, par ailleurs, Directeur Général du CEPICI(Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire) a déploré ‘’lafaible part (15%) des pays francophones dans les flux mondiaux d’investissements directs étrangers (IDE), souligne le texte.

‘’Il a recommandé la mise en place d’incubateurs pour accompagner les entrepreneurs de l’espace francophone en vuede favoriser la création des richesses et d’emplois durables’’, indique la note d’information. 

Pour la Secrétaire générale de laFrancophonie, Mme Michaëlle Jean, l’espace francophone doit être perçu comme une ‘’communauté d’hommes et de femmes croyant aux échanges gagnant-gagnant dans un environnement des affaires sécurisées’’. 

Selon elle, ‘’l’espace économique francophone est à pied d’œuvre depuis l’adoption de la +Stratégie économique pour la francophonie au Sommet de Dakar en 2014+ pour accompagner, diversifier et amplifier les opportunités d’affaires par des alliances industrielles et commerciales nécessaires à la transformation structurelle des économies de l’espace’’, rapporte, également, la note. 

Cette deuxième conférence annuelle, après celle d’Abidjan en mars 2016, marquée par une cérémonie d’ouverture, uneConférence inaugurale et des panels thématiques, a enregistré la participationde 130 personnalités dont les dirigeants d’Agence de promotion des investissements, des institutions internationales et représentations diplomatiques et des chefs d’entreprises. 

HS/ls/APA