Accueil News Femua 11: Lokua Kanza célèbre son 60ème anniversaire avec plus de 10.000...

Femua 11: Lokua Kanza célèbre son 60ème anniversaire avec plus de 10.000 festivaliers

0
168

Annoncé à 00h30 minutes, l’artiste est accueilli sur scène par un public surexcité répétant à l’unisson « joyeux anniversaire Lokua ». A peine, remis de cette surprise que lui ont réservé les festivaliers, Lokua Kanza est aussitôt rejoint sur scène successivement par les quatre membres du mythique groupe musical « Magic Sytem»,  l’animateur radio français Claudy Siar et surtout par l’ensemble de  » ses enfants » du concours musical « the voice» dont il est l’un des coachs qui lui souhaiteront à leur tour, un bel anniversaire.

 «  Je ne sais plus comment je vais chanter. Je ne m’attendais pas du tout à ça »,  a dit  Lokua dans une voix empreinte d’émotion ajoutant que  « quand on est artiste, fêter son anniversaire sur scène, c’est la plus belle chose». 

Près d’une dizaine de  titres de sa riche carrière musicale seront, par la suite,  chantés en live par l’artiste dont « I believe In You» qui créé l’hystérie dans la foule. 

«  La Côte d’Ivoire est un peuple qui m’a porté dans ma carrière. Je suis venu vous dire merci», témoigne Lokua Kanza qui a, par ailleurs, rendu un hommage l’artiste-chanteur congolais, Papa Wemba qui a trouvé la mort à Abidjan suite à un malaise sur une scène de la 9è édition du FEMUA en 2016.

 Avant lui, le chantre Guy Christ Israël ( Côte d’Ivoire),   la béninoise Zeynab et l’ivoirien, Sehia Luckson Padaud, ont egaillé  les festivaliers avec chacun des prestations toutes aussi exécutées avec brio les unes que les autres.  

Très attendu par le public,  le rappeur français Soprano dont  la prestation a débutée aux alentours de 3h du matin ( heure locale et GMT), a tenu toutes ses promesses. Le natif de Marseille ( France), a réussi à  établir une connexion spéciale avec son public qui a repris comme un seul homme,  toutes les chansons égrenées par  le rappeur. 

Soprano a  » reveillé » le public de l’INJS pendant plus de 45 minutes, terminant sa prestation dans une osmose totale avec les mélomanes. L’artiste ivoirienne Dobet Gnaoré et la Nigeriane Yemi Aladé dont les prestations ont clôturé ce grand concert ont chacune fait vibrer le public Abidjanais jusqu’à 5h20 minutes ( heure locale et GMT) où a pris fin cette deuxième grande soirée du FEMUA.

 Initié en 2008 par le mythique groupe musical ivoirien « Magic System»,   le FEMUA qui est l’un des plus grands festivals d’Afrique subsaharienne, se veut une tribune de promotion des rythmes musicaux urbains. C’est également une plateforme de sensibilisation sur les grandes problématiques qui touchent le continent africain. 

La onzième édition du FEMUA s’est ouverte mardi dernier autour du thème « jeunesse africaine et immigration clandestine ».  L’apothéose de cette onzième édition est prévue dimanche soir à Korhogo dans l’extrême Nord du pays où cinq artistes sont à l’affiche d’un concert de clôture dont les ivoiriens Magic Systèm et  les leaders et le groupe de rap français Dub Inc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here