L’annonce a été  faite par le porte-parole du gouvernement ivoirien Bruno Nabagné Koné à l’issue d’un Conseil de ministres présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

 ‘’Au titre du ministère des sports, le Conseil a adopté une communication relative aux obsèques de Laurent Pokou. Les obsèques se dérouleront du 18 février au 5 mars et le Conseil a décidé de la prise en charge de ces obsèques’’ a  déclaré M. Koné, qualifiant ce footballeur ‘’d’exception qui laisse d’agréables souvenirs dans beaucoup de mémoires d’ivoiriens’’.

Laurent Pokou, ancienne gloire du football ivoirien est décédé le 13 novembre dernier à la polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM) d’Abidjan.

Plus connu sous les sobriquets de ’’ l’Empereur baoulé’’ ou « l’homme d’Asmara », en référence à sa prestation lors de la Coupe d’Afrique des nations de football en 1970 en Éthiopie, avec les Éléphants de Côte d’Ivoire, Laurent Pokou (69 ans) est décédé d’un ’’mal pernicieux’’.

Laurent Pokou a porté à 70 fois (1967-1980) la tunique tricolore orange-blanc-vert de la sélection ivoirienne de football. Plusieurs fois champions de Côte d’Ivoire avec son club de cœur, l’Asec Mimosas, il a mené une carrière professionnelle en France, notamment, au Stade Rennais et à l’AS Nancy Lorraine.

LS/mc/APA