Ghana: Rawlings déconseille l’accord sur la «base militaire américaine»

0
31

Jerry Rawlings

© koaci.com– Jeudi 22 Mars 2018 – L’ancien Président ghanéen, Jerry John Rawlings, est en défaveur de la volonté du gouvernement d’accueillir des troupes étrangères en provenance des États-Unis d’Amérique. La sortie de Rawlings se situe dans le cadre de l’accord de coopération militaire intervenu entre les USA Search USA et le Ghana Search Ghana et qui est parlement ghanéen pour ratification.

En se prononçant contre cet accord, l’ancien dirigeant militaire du Ghana Search Ghana a attiré l’attention du gouvernement sur la situation déjà inconfortable du pays et a expliqué pourquoi l’accord est inapproprié pour le Ghana, une ancienne colonie britannique.

Dans une publication hier mercredi sur le réseau Twitter, Rawlings a écrit que les Ghanéens « peuvent aimer les Américains, mais pas au point de vivre avec des troupes étrangères à une telle échelle. Les Ghanéens ont assez d’étrangers qui dominent leur vie économique et sociale ».

En poursuivant son explication, Rawlings a écrit que « Ajouter des troupes étrangères à l’inconfort serait un peu trop. Les Ghanéens se sont sentis apatrides avant dans ma vie. Ne nous hasardons plus ».

Au vu de cette déclaration, l’on peut déduire que Rawlings craint que la présence des troupes américaines dans le pays puisse être considérée comme une domination étrangère sur la vie économique et sociale des Ghanéens.

En réaction avec ce projet qui est devenu un sujet a polémique fans le pays, le ministre ghanéen de la Défense, Dominic Nitiwul, a déclaré hier mercredi lors d’une conférence de presse que l’accord est un renouvellement d’un contrat existant que le Ghana Search Ghana a signé avec le gouvernement américain en 1998 et renouvelé en 2015.

Pour contrer cet accord en gestation, la minorité parlementaire composée par les députés de l’opposition NDC menace de saisir la Cour suprême si la majorité fait passer l’accord militaire controversé avec les Etats-Unis. A ce propos, le député Samuel Okudzeto Ablakwa, par ailleurs porte-parole de la minorité parlementaire sur les affaires étrangères a déclaré que l’accord n’ira pas dans l’intérêt du Ghana.

A l’origine de cette affaire, rappelons que le gouvernement ghanéen, selon un document divulgué, a approuvé l’accord avec les Etats-Unis pour une présence militaire de soldats américains au Ghana Search Ghana aux fins des exercices de sécurité conjoints. Le gouvernement devrait, aux termes de l’accord, permettre aux militaires américains d’accéder sans entrave à certaines installations et ces forces devront se baser sur un site situé vers l’aéroport international Kotoka (KIA) à Accra.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –

L’information du continent en temps réel via l’appli Android de (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here