Incarcération de Soul To Soul: ‘’nous avons foi en son innocence’’ (Amicale des FN)

0
87

« Je pense qu’il faut laisser la justice faire son travail. Nous sommes confiants de retrouver notre camarade parce que nous avons foi en son innocence. Il nous est tout de mettre difficile d’admettre son incarcération’’, a déclaré M. Sékongo au cours d’une cérémonie de présentation du bureau de ladite amicale. Il a ensuite réaffirmé le soutien de son organisation au chef du protocole de Guillaume Soro. ‘’Soul To Soul,  l’AFN ne t’abandonnera jamais’’, a-t-il lancé.

M. Sékongo s’est également prononcé sur le séjour prolongé du président du parlement ivoirien Guillaume Soro en Europe  et dont certains notamment,  le chef de l’opposition ivoirienne Pascal Affi N’Guessan dit s’en inquiéter.

‘’Guillaume Soro est en mission. Il était en vacances. Mais actuellement,  il est en Russie pour représenter la Côte d’Ivoire. Il n’est pas en exil. Il reviendra en Côte d’Ivoire, car c’est son pays », a martélé M. Sékongo ajoutant que « si Affi N’Guessan s’inquiète, nous allons le laisser dans son inquiétude. Est-ce que c’est la première fois que M. Affi s’inquiète ? ».

Dans un autre registre et relativement à l’objet de la rencontre du jour qu’il qualifie de ‘’réunion de famille’’, Félicien Sékongo a exhorté à la paix et la réconciliation des ivoiriens ‘’comme prôné par notre leur leader et notre boussole Guillaume Soro’’.

Rappelant les motifs de la création de l’AFN,  il a fait savoir que ‘’notre objectif est  de rendre concret et palpable la réconciliation nationale,  promouvoir la solidarité et l’égalité de tous’’.

Selon lui,  ‘’le combat des Forces nouvelles n’est pas encore fini’’, expliquant que ‘’c’est nous qui avions combattu pour que les objectifs de liberté et démocratie soient effectifs pour tous. Or ceux avec qui nous nous sommes battus sont encore en prison et en exil. Devinez clairement que le combat n’est pas encore fini’’.

M. Sékongo a dans la même veine,  appelé les uns et les autres à faire bloc autour de cet idéal de paix et de réconciliation lancé par M. Soro.  « L’AFN reste une amicale et  ses membres peuvent être de sensibilités diverses», a-t-il par ailleurs précisé avec insistance.

Félicien Sékongo a conclu son adresse par une présentation du bureau de son organisation. Plusieurs interventions ont précédé celle de M. Sékongo. Parmi celles-ci,  l’on notera les adresses de leaders de jeunes proches de l’ex-président ivoirien,  Laurent Gbagbo.

Il s’agit notamment, d’Achille Gnaoré des ‘’agoras et parlements de Côte d’Ivoire’’ et Hermann Blé présenté comme un membre de la cellule de communication de Charles Blé Goudé. Tous les deux, disent ‘’épouser’’ le message de paix et de réconciliation des ivoiriens lancé par l’AFN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here