Japon: des drones pour chasser les employés trop zélés

0
109

Le drone est équipé d'une caméra dont les images peuvent être vues en temps réel à distance, et enregistrées.Copyright de l’image
AFP

Image caption

Le drone est équipé d’une caméra dont les images peuvent être vues en temps réel à distance, et enregistrées.

Au Japon, des drones sont utilisés pour lutter contre le phénomène des heures supplémentaires à rallonge.

Une société du pays croit avoir trouvé la solution: un drone au bureau, chassant en musique à partir d’une certaine heure les employés trop zélés.

Le drone « T-Frend » rôde autour de ceux qui tentent de travailler trop tard le soir.

Il leur envoie dans les oreilles la chanson écossaise « Auld Lang Syne » (connue sous le titre « Ce n’est qu’un au revoir » en français),.

Cette chanson est souvent utilisée au Japon pour annoncer la fermeture imminente des magasins.

Le drone est équipé d’une caméra dont les images peuvent être vues en temps réel à distance, et enregistrées.

L’engin volant fait ses rondes de manière autonome, sur un trajet pré-programmé.

Taisei compte le mettre en service en avril au Japon, pour un prix d’environ 50.000 yens (environ 376 euros au cours actuel), selon M. Kato.

Les développeurs du drone examinent la possibilité de le doter également d’une technologie de reconnaissance faciale, afin de pouvoir identifier les employés, ou de vérifier s’il ne s’agit pas d’intrus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here