Kounahiri : Un couple surpris en plein ébats sexuels sur une tombe, la population en colère

0
331

G.Y. Hippolyte et S.A. Angeline ne sont pas de ceux qui font beaucoup de calculs quand il s’agit de chercher à gagner de l’argent. Ils tentent toutes les solutions qu’on leur propose. Et c’est ce qu’ils essayaient de faire le 2 mars 2018 quand ils se sont fait surprendre. Mais, où ? En plein cimetière.

L’homme, la trentaine, et la jeune dame (moins âgée que lui) s’adonnaient à une partie de jambes en l’air. Pur vice ou acte rituel ? On ne le saura que plus tard. En effet, selon les témoignages recueillis, des habitants de la ville procédaient à un enterrement ce jour-là, aux environs de 16 heures, quand quelqu’un a remarqué des mouvements suspects dans la broussaille. C’est ainsi qu’un jeune homme se détache du groupe pour chercher à comprendre ce qui s’y passe. Parce que, selon lui, il se raconte que des animaux sauvages s’introduisent dans le cimetière. II approche donc à pas feutrés, un morceau de bois en main dans l’espoir de pouvoir frapper l’animal.

Mais, sa surprise est grande quand il découvre un homme et une femme étendus sur une tombe. Il ameute alors la foule. Les deux amants n’ont pas le temps de se rhabiller. Ils sont pris, malmenés et enjoints de s’expliquer. C’est la jeune femme qui finit par craquer. Cependant, elle refuse que l’on dise que son partenaire sexuel est son amant. « Si ce n’est pas ton amant, tu faisais quoi alors couchée en bas de lui toute nue ? » l’interroge quelqu’un qui la traite de femme indigne.

Elle rétorque que c’est pour faire ‘’médicament ». En d’autres mots, un rituel. Hippolyte lui coupe la parole en soutenant qu’ils sont amants. «De toutes les façons, c’est déjà gâté. Le féticheur a dit que si on nous surprenait, ce sera gâté. Alors pourquoi mentir aux gens. Dis la vérité pour qu’on me laisse partir », réagit-elle. Et comme son compagnon ne veut pas parler, elle se met à faire le grand déballage.

Selon elle, c’est une affaire d’argent qui les aurait conduits là. Elle aurait accepté la proposition du jeune homme qui serait un brouteur de coucher avec lui sur une tombe moyennant la moitié du butin d’un acte de maraboutage censé lui rapporter plusieurs dizaines de millions de francs, chaque semaine. « Il l’avait déjà fait une fois avec ma copine qui est partie aux Etats-Unis. Ça avait marché. C’est pourquoi, moi aussi, j’ai voulu tenter ma chance », aurait-elle tenté de se justifier. Depuis que la foule aurait décidé de conduire le couple étrange devant les autorités villageoises afin qu’il réponde de leurs actes, il n’y a pas de suite, d’où la colère des populations de Kounahiri qui lie l’acte du couple à l’absence de pluie dans leur localité. Une sorte de sacrilège que les deux tourtereaux sur la tombe auraient commis.

(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = « //connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1&appId=607728835948702 »;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));//platform.twitter.com/widgets.js//platform.linkedin.com/in.js

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here