« La contribution du tourisme dans le Produit intérieur brut a quant à lui progressé de 1,8% en 2011 à 5% en 2015, avec une projection de 7% en 2020 », a dit M. Duncan, lors de l’ouverture officielle de Seen hôtel Abidjan-Plateau.

Le secteur hôtelier en Côte d’Ivoire est en constante évolution en raison d’investissements importants du secteur privé. Dans le Programme national de développement (PND 2016-2020) estimé à 30 000 milliards de Fcfa, 65,5% sont d’ailleurs réservés au secteur privé.

A l’horizon 2020, le gouvernement envisage de faire du tourisme le troisième pôle de l’économie du pays afin de donner une impulsion plus forte à ce secteur avec la mise en œuvre de projets structurants permettant de positionner la Côte d’Ivoire comme un hub touristique régional.

Pour atteindre cet objectif, l’Etat a lancé plusieurs projets d’envergure entre autres la construction d’un parc animalier à Jacqueville (sud ivoirien), l’aménagement du littoral de Port-Bouët sur 10 km (sud Abidjan), le développement d’infrastructures sur le littoral sud-ouest ainsi qu’à Assinie, Grand-Lahou, San-Pedro, Sassandra et Tabou.

La capitale économique ivoirienne fait partie des principales destinations business africaines et figure dans le Top 5 des «destinations prisées», selon le ‘’Hospitality Report Africa 2017’’ publié par les groupes Accor et Julia Travel.

PIG/ap/ls/APA