D’un coût global d’environ 15 milliards  de FCFA hors taxes, ce programme immobilier qui sera bâti sur une superficie de 1,6 hectare à la Riviera Bonoumin dans la commune de Cocody (Est d’Abidjan) comprendra un bâtiment administratif à usage de bureau dont un centre de conférence de 300 places avec de nombreuses salles de séminaire et deux agences bancaires.

 Deux immeubles de six niveaux à usages d’habitation de court et long séjour, un restaurant gastronomique, une salle de gym et plusieurs installations de loisir, une piscine et un espace de jeux sont également prévus dans ce programme immobilier dont la durée des travaux est estimée à 30 mois.  

‘’Ce projet immobilier, initié par la CRRAE-UMOA, dont le coût est évalué à 14,238 milliards FCFA, s’inscrit parfaitement dans l’une des priorités du Président de la République, à savoir le développement de grands travaux de BTP et d’infrastructures, pour la promotion du bien-être social de l’ensemble de la population’’, a indiqué M. Duncan.

Selon lui, le marché des BTP d’une manière générale, et celui du logement en Côte d’Ivoire en particulier, est devenu l’un des secteurs de croissance les plus dynamiques et prometteurs, faisant de l’environnement immobilier en plein développement, un véritable champ d’opportunités pour  les potentiels investisseurs.

Le déficit en logement, qui est évalué entre 400 000 et 500 000 unités, s’accroit tous les ans d’environ 40 000 à 50 000 unités. Pour la seule ville d’Abidjan, ce déficit se chiffre à  200.000, et il augmente d’environ 20.000 logements annuellement, a rappelé M. Duncan.

Prétextant de cette cérémonie, le Vice-Président ivoirien a égrené les réformes spécifiques engagées dans ce secteur. Il s’agit notamment de l’introduction d’un titre de propriété foncière unique, de la réduction à trois mois maximum du délai d’immatriculation des terrains ainsi que l’abaissement à 9,6% de la valeur du bien foncier et des coûts d’immatriculation, du droit de mutation en matière immobilière qui passe de 10% à 4% et l’impôt sur le revenu foncier qui passe de 15 à 12%.

‘’Le complexe qui sera construit sur ce site de 1,6 ha contribuera donc, sans aucun doute, à améliorer l’offre de logements et de bureaux de haut standing à Abidjan, ainsi qu’au rayonnement du paysage de la commune de Cocody’’, a poursuivi Daniel Kablan Duncan, concluant qu’en outre, par les emplois directs et indirects qui en résulteront, ‘’240 environ, ce projet participera à la réduction du chômage et de la pauvreté’’.

Auparavant, le Président du Conseil d’administration de la CRRAE-UMOA, Djibril Sakho a rappelé que l’Etat de Côte d’Ivoire a attribué à son institution, ‘’un lot de six terrains dans la commune de Yamoussoukro ainsi qu’une grande parcelle à Bingerville pour nous permettre de poursuivre nos activités d’investissements immobiliers’’.

‘’La cérémonie qui nous rassemble marque le début de la construction du second complexe immobilier de notre institution, après celui abritant le siège situé dans la commune du Plateau’’, a-t-il indiqué.

‘’Le choix d’investir dans l’immobilier traduit la volonté de notre institution de s’inscrire dans la durée, par la recherche de ressources stables destinées à consolider davantage ses revenus et garantir de manière pérenne le niveau de ses prestations’’, a conclu M. Sakho.

La CRRAE-UMOA est un organisme public sous régional de retraite, créée en juillet 1979. Outre ses deux adhérents fondateurs que sont la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Banque ouest africaine de développement (BOAD), la caisse compte 93 autres adhérents, au nombre desquels, des établissements de crédits et des institutions financières de cette Union monétaire. Elle enregistre à ce jour, 26 256 participants et 5 429 pensionnés.