Le chef de l’Etat a reçu, hier, le président du présidium du RHDP, rappelle à sa Une, Fraternité Matin. Apres les discussions qui ont porté sur les mutineries et les différents remous sociaux intervenus dans le pays ces dernières semaines ‘’Bédié apporte son soutien à Ouattara et interpelle les fonctionnaires’’, ajoute le journal gouvernemental.

Après sa rencontre avec Ouattara, hier, Bédié rassure : ‘’Le navire tient bon’’, rapporte Le Jour Plus à côté de Le Mandat qui livre dans ses colonnes ‘’les secrets’’ de ce huis-clos au sommet de l’Etat.

Le Nouveau Réveil croit savoir pour sa part ce que Ouattara et Bédié ‘’préparent’’ suite à leur tête-à-tête de près d’une heure de temps, hier, au palais présidentiel.

‘’Je soutiens Ouattara de façon ferme’’, affiche Le Patriote qui attribue ces propos au président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) Henri Konan Bédié, par ailleurs,président du présidium du RHDP. Pour L’Expression, après les mutineries et la grogne sociale, Bédié ‘’réitère son soutien à Ouattara’’.

Toujours en page politique, les journaux ivoiriens ce sont intéressés à la récente démission de l’ancien ministre Michel Amani N’Guessan de son poste de vice-président du FPI.


A ce propos, Le Jour Plus parle de crise au FPI et écrit : ‘’Amani N’Guessan poignarde Affi dans le dos’’. Ce qui fait dire à Soir Info qu’un ‘’coup de tonnerre’’ a retentit au FPI. Amani N’Guessan ‘’claque’’ la porte et ‘’charge’’ Affi, selon le confrère.

Hier, au domicile du président du FPI, Amani N’Guessan dépose sa démission à Affi, précise Le Nouveau Réveil. Front populaire ivoirien (FPI) / Amani ‘’lâche’’ Affi, renchérit L’Inter quand LG Infos parle de ‘’fissure’’ dans le camp Affi N’Guessan. Amani lâche Affi pour donner une chance à la réconciliation au FPI, reprend par contre L’Intelligent d’Abidjan.

CK/ls/APA