Initiée par la CGECI, cette édition 2017 des Journées de l’entrepreneuriat féminin se déroulera les 15 et 16 novembre prochain à Abidjan, dans la capitale économique ivoirienne sous le thème : « Innovation financière et représentativité des femmes entrepreneures ».

Selon la vice-présidente de la CGECI Massogbè Touré, le thème de cette édition de la JEF 2017 aura pour objectif de répondre à ‘’l’épineux’’ problème de l’accès au financement pour les femmes entrepreneures, en proposant des solutions ‘’innovantes’’. 

‘’Ce n’est pas tous les financements qui sont bon à prendre. Il y a des financements qui peuvent te pousser à déposer la clé’’, a-t-elle fait remarquer, ajoutant que ‘’nous ne voulons plus la banque classique’’ mais plutôt ‘’d’autres formes et sources de financement innovantes’’ qui proposeront ‘’du sur mesure’’ selon ‘’nos filières et nos activités’’.   

En outre, a insisté Mme Touré, ‘’nous (femmes entrepreneures) avons beaucoup payé de notre ignorance donc nous ne voulons plus de financement classique mais des financements innovants’’.                                 

 C’est pourquoi, a-t-elle ensuite relevé, la 3è édition de la JEF qui attend plusieurs centaines de participantes en provenance aussi bien de la Côte d’Ivoire que de la diaspora ivoirienne et de l’international sera une belle plateforme pour exposer des solutions ‘’concrètes’’ à cette problématique ‘’majeure’’ du financement des projets des femmes. 

‘’Dans notre contrat social, la femme est inscrite en lettre capitale au cœur de l’exigence de transformation sociale, de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion et au cœur du développement’’, a dit dans son allocution le maire de la commune de Bouaké, Nicolas Youssouf Djibo. 

Pour lui, les capacités entrepreneuriales des femmes sont des ‘’atouts indéniables à prendre en compte’’. C’est pourquoi, a-t-il conclu, ‘’nous restons convaincus que l’activité que vous lancez, ce matin, pourra galvaniser le public féminin d’ici et lui offrir les clés des affaires’’.

CK/hs/ls/APA