Selon Fraternité Matin, le chef de l’État, Alassane Ouattara, dans son discours de clôture du congrès,   »met fin aux spéculations » au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la Paix (RHDP, coalition au pouvoir).   »Bédié et moi sommes ensemble », confie-t-il au journal de service public qui annonce, également,  »des mandats d’arrêt internationaux » contre les déstabilisateurs du pays.

 Henriette Dagri Diabaté, présidente, Amadou Gon Coulibaly, 1er Vice-président, Kandia Camara, Secrétaire générale sont ‘’les nouveaux dirigeants du RDR’’, informe, aussi, Fraternité Matin. Ce qui fait dire à le Jour Plus que ‘’les femmes prennent le pouvoir’’ au RDR, ajoutant que ‘’Ouattara dévoile son pacte avec Bédié’’ au sein du RHDP.

 3è Congrès ordinaire du RDR : ‘’Pr Henriette Diabaté, présidente, Kandia Camara, Secrétaire générale’’, reprend Le Patriote annonçant ‘’plus de 70 000 militants mobilisés pour ADO (ndlr : Alassane Dramane Ouattara)’’. ‘’Qui peut mieux !’’, jubile le confrère.

 Pour Notre Voie, le 3è Congrès du RDR est une ‘’grosse comédie’’ dont ce journal retrace le ‘’film’’ soulignant ‘’comment Ouattara se fourvoie’’. Il menace encore ‘’les opposants’’, ajoute le confrère.

 Selon Soir Info, ‘’Ouattara mélange tous les plans’’ en demandant aux uns et aux autres de ‘’mettre tous les calculs personnels de côté’’. Ce qui fait écrire à L’Inter que ‘’Ouattara dribble partisans et adversaires’’. Le journal renseigne sur les ‘’nouveaux hommes forts du RDR’’.

 Bédié aux congressistes du RDR : ‘’Poursuivons l’expérience de la candidature unique au RHDP’’, rapporte, en première de couverture, Le Nouveau Réveil qui revient sur ‘’la nouvelle direction du RDR’’. Pour Le Temps, ‘’Amadou +Cimetière+ (ex-SG du parti) est au garage’’.

 L’Intelligent d’Abidjan décrypte le ‘’RDR nouveau sans Ouattara comme Président’’. Quand L’Expression insiste sur ‘’la mobilisation exceptionnelle’’ au Congrès où il y avait ‘’foule, foule, foule’’, selon ce journal.

 

HS/ls/APA