Don du Programme Compact du Millenium Challenge Corporation : éducation, formation technique, transport, les premiers secteurs bénéficiaires, barre en Une Fraternité Matin. Le chef de l’Etat a assisté hier, à Washington, à la signature de l’accord portant sur 315 milliards de FCFA, ajoute le journal gouvernemental. 

‘’Satisfecit sans réserve des Etats-Unis à la gouvernance Ouattara décriée par des mécontents internes et l’opposition’’, commente à ce sujet L’Intelligent d’Abidjan. ‘’Ce partenariat est un investissement pour le futur’’, titre Le Patriote qui cite le président Alassane Ouattara après la signature de l’accord.

La presse locale reprend abondamment les propos du Gal Détoh Létoh qui comparait depuis mardi à la barre de la Cour pénale internationale (CPI) en tant que témoin à charge dans le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Blé Goudé.

Procès à la CPI / Crise post-électorale : témoignant depuis Abidjan, Détoh Létoh révèle : ‘’les ordres venaient de Mangou (ndlr : l’ex-chef d’Etat-major des armées) ’’, écrit à ce propos L’Inter. Détoh Létoh ‘’accable’’ Mangou, souligne Le Nouveau Réveil. 

‘’Mangou a proposé de déclarer Abobo, zone de guerre, j’ai dit que ce n’était pas bon’’, rapporte ce journal qui attribue ces propos au Gal Détoh. Reprenant les mêmes paroles du Commandant des opérations de la zone d’Abidjan au moment des faits, Le Patriote affiche : ‘’Gbagbo nous a exhortés à continuer les combats (…) je lui ai dit de ne pas déclarer Abobo Zone de guerre’’ là où LG infos placarde : ‘’Gbagbo a refusé de déclarer Abobo zone de guerre’’. 

Selon Le Nouveau Courrier, le général Détoh Létoh ‘’dément le plan commun’’ et qualifie Gbagbo d’homme de paix. Ce qui fait dire à le Temps que le 70è témoin de Bensouda ‘’blanchit totalement Ggagbo’’. 

Premier jour du 70è témoin contre Gbagbo à la CPI : ‘’Détoh Létoh met déjà Bensouda en déroute’’, renchérit La Voie Originale. ‘’Jamais de mortier n’a été tiré’’ à propos de la marche des femmes à Abobo, rapporte pour sa part Soir Info en citant le même témoin.