Anne Hildago, présente à Abidjan dans le cadre du séminaire sur ‘’les stratégies municipales de lutte contre le VIH/Sida’’ a pour nom de baptême ‘’Aboabié’’, membre de la génération ‘’Dougbô’’ en pays Atchan (peuple du district d’Abidjan) et a reçu les attributs dus à son rang.

La présidente des maires francophone a, par ailleurs reçu de façon symbolique les clés de la ville d’Abidjan avant de consigner dans le livre d’or du district sa ‘’ fierté et l’honneur’’ que lui procure cette distinction.

Anne Hidalgo, 15è maire de Paris et l’unique femme à occuper ce poste, a mis en exergue ‘’les liens historiques et forts entre les deux villes et nos deux pays’’.

Quant au Gouverneur Robert Beugré Mambé, il a salué la ‘’franche collaboration’’ entre les deux têtes de l’AIMF (M. Mambé est Vice-président) et a surtout insisté sur la ‘’volonté constante de Anne de nous aider à réussir l’organisation des VIIIè Jeux de la Francophonie ‘’.

‘’Elle nous a envoyé pendant deux semaines son plus grand expert en la matière, celui-là même qui a pensé l’Euro 2016 (championnat d’Europe de football joué en France) pour travailler avec sur le projet des jeux. Il a réalisé un excellent travail avec nos équipes’’, a reconnu le gouverneur Beugré Mambé.

Les maires de Cotonou (Bénin), Ouagadougou (Burkina Faso) et des dix communes d’Abidjan ainsi de nombreux chefs traditionnels ont pris part à la cérémonie de distinction d’Anne Hidalgo qui a été reçu en audience peu après par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

HS/ls/APA