Mouvement d’humeur des ex-combattants :’’Ce qui s’est passé hier à Bouaké et à Odienné’’, explique Fraternité Matin , quand Le Jour Plus informe que ‘’l’entrée sud de Bouaké bloquée’’ et la ‘’préfecture d’Odienné assiégée’’. Selon Notre Voie, ‘’les ex-rebelles manifestent et bloquent le corridor sud’’ de Bouaké.

Croyant savoir ‘’ce qui s’est passé à Bouaké’’, Le Patriote livre ‘’les revendications des démobilisés’’. Le ministre Sidi Touré ‘’en pompier’’, ajoute le confrère. Après plusieurs menaces, renseigne Soir Info, ‘’les ex-combattants entrent, hier, en action à Bouaké et dans plusieurs villes du pays’’, signalant des ‘’coups de feu’’.

Ce qui fait dire à L’Inter que ‘’les ex-combattants ont secoué Bouaké et Odienné’’. Selon ce journal, ‘’une décision de Ouattara est annoncée’’. ‘’Les démobilisés créent encore la frayeur’’ à Bouaké, commente Le Nouveau Réveil.

Là où Le Temps affiche que ‘’les démobilisés se révoltent contre Ouattara’’. ‘’Bouaké, Odienné…bloqués’’, souligne le confrère qui relève que ‘’chacun réclame 18 millions FCFA’’. Selon L’Intelligent d’Abidjan, ‘’des ex-combattants manifestent sans coup de feu, retour au calme après dialogue’’ à Bouaké.

Prime des ex-rebelles : ‘’le régime de Ouattara encore secoué’’, titre Le Quotidien d’Abidjan qui signale la prise en otage du Préfet d’Odienné puis ‘’relâché’’. Le Mandat croit savoir ‘’ce qui s’est réellement passé’’. L’Expression explique ‘’pourquoi l’Etat doit frapper fort’’, après ces soulèvements d’ex-combattants.

Chaudes journées à Bouaké et à Odienné : ‘’des ex-combattants bloquent tout’’, informe LG Infos, rapportant qu’ils ‘’exigent 12 millions FCFA de prime chacun’’. Le journal Aujourd’hui dénombre ‘’200 ex-rebelles’’ qui ‘’inquiètent le régime’’. Pour La Voie Originale, ‘’le pouvoir Ouattara a encore tremblé, hier’’.

En politique, la rencontre entre le président Henri Konan Bédié et les hauts cadres du PDCI, n’a pas échappé à la presse locale.

A ce sujet, pour le Vice-président Daniel Kablan Duncan, ‘’le RHDP (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, coalition au pouvoir) se porte bien’’, rapportent Fraternité Matin et Le Patriote.

Selon Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), ‘’le RHDP n’a pas été créé pour que le PDCI n’ait pas de candidat’’, rapporte Le Nouveau Réveil. Le Mandat souligne une ‘’importante réunion hier’’.

En économie, les journaux locaux annoncent la hausse du prix de l’essence qui passe de ‘’570 FCFA le litre à 593 F’’ soit une ‘’augmentation de 23 FCFA’’, relèvent L’Expression et Le Mandat.

HS/ls/APA