L’Ambassadrice du Nigéria en Côte d’Ivoire, Ifeoma Akabogu Chinwuba,  s’est dite honorée par le choix  de son pays, comme invité d’honneur à ce rendez-vous commercial.

« C’est une opportunité de renforcer la coopération au niveau des deux pays .On a beaucoup à apprendre  de la Côte d’Ivoire qui a su diversifié son économie. C’est un honneur pour le Nigéria d’être pays invité d’honneur », s’est félicitée la diplomate nigériane.

Expliquant le thème central de cette édition,  ‘’l’ entrepreneuriat, une solution au chômage et à la lutte contre la pauvreté’’, la Commissaire générale de la FIA,  Adja Bakayoko a soutenu qu’il s’agit  « de mettre en exergue les hommes et les femmes qui composent l’écosystème entrepreneurial en Côte d’Ivoire ».

« Le Nigéria a une expérience en matière d’entrepreneuriat », a  fait remarquer l’initiatrice de la foire.

Pour sa part le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), Souleymane Diarrassouba s’est félicité de « cette belle et louable  initiative  ».

« La Côte d’Ivoire est une terre  d’opportunités pour les affaires, l’environnement des affaires continue de s’améliorer », a justifié le ministre du commerce pour qui la présence d’autres pays notamment le Nigéria «  favorise l’intégration économique et le renforcement de la coopération sud-sud ».

Des rencontres B to B, des communications, des expositions ventes sont également inscrites au menu de cette 3è édition de la FIA qui s’achève le 2 avril prochain.

Avant le volet commercial,   des consultations ophtalmologiques, des séances de vaccination notamment contre la méningite,  constituant l’aspect social de la foire ont été initiées à l’endroit des populations.

SY/ls/APA