Cette structure, en collaboration avec la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), a organisé ce jour, à la demande de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique de Côte d’Ivoire, des émissions simultanées de bons du Trésor respectivement à 28 et 91 jours pour un montant de 35 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). 

Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme d’émissions de titres publics de Côte d’Ivoire, en conformité avec la stratégie à moyen et long terme de gestion de la dette, visant à garantir sa capacité à honorer ses échéances. L’appel d’offres a été lancé le lundi 3 avril 2017, suivant un système d’enchères à taux multiples. 

A l’issue des adjudications, le montant global des soumissions s’est élevé à 33,430 milliards de FCFA. Sur ce montant seuls 28,250 milliards de FCFA ont été retenus par le Trésor public ivoirien. Ce montant se répartit à 17 milliards FCFA pour les bons du Trésor à 28 jours et 11,250 milliards FCFA pour les bons du Trésor à 91 jours.

Quant au taux moyen pondéré, il se situe 4,90% pour les premiers titres et 5,01% pour les seconds.

MS/od/APA