Les pompes funèbres suspendent leur mouvement de protestation devant les hôpitaux ivoiriens

0
117


Les mouvements de protestation devant les hôpitaux publics projetés par le Syndicat national des pompes funèbres de Côte d’Ivoire (SYNAPOFU-CI), ont été suspendus, jeudi, annonce Boniface Kouamé Kra, à l’issue d’une rencontre avec le Préfet d’Abidjan et le Directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

‘’Ces autorités nous ont demandé de surseoir à notre mouvement, le temps pour elles de trouver une solution à nos revendications avec la hiérarchie. J’ai alors demandé aux camarades de surseoir au rassemblement devant les 3 Centres hospitaliers et universitaires (CHU) d’Abidjan et les différents hôpitaux publics du pays’’, a confié Boniface Kouamé Kra à APA au siège du syndicat à Yopougon (ouest d’Abidjan) au milieu de responsables de pompes funèbres.

Ceux-ci avaient convergé, tôt le matin, vers ce lieu d’où devrait partir une procession pour rallier le CHU de Yopougon à quelques mètres de leur siège syndical. ‘’Nous faisons confiance au Préfet d’Abidjan et au Directeur de cabinet pour le règlement de cette affaire car Ivosep ne peut pas continuer à narguer près 211 entreprises de pompes funèbres’’, a-t-il prévenu.

Cependant, les pompes funèbres privées ne feront pas de ‘’levées de corps demain vendredi’’, a indiqué M. Kra.

‘’Nous avons demandés à nos membres de ne prendre aucun sous pour procéder à une levée et transfert de corps demain vendredi. Nous resterons dans nos différents magasins sans travailler pour voir ce que Ivosep va faire des corps des familles éplorées’’, a-t-il précisé.

Le SYNAPOFU-CI à en croire son président, s’indigne ‘’du mépris affiché du gouvernement’’ face à la dictature d’Ivoire Sépulture (IVOSEP), la première société de pompes funèbres dans le pays depuis 1956.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here