Les populations invitées à considérer la gendarmerie comme leur outil de protection

0
80


Le Commandant supérieur de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire, le Général de division Nicolas Kouakou Kouadio a demandé mercredi, à Yamoussoukro, aux populations de ne pas considérer la gendarmerie un ennemi, mais comme leur outil de protection et un bras séculier chargé de sécuriser les personnes et leurs biens.

« Le gendarme ivoirien est l’émanation de la société ivoirienne. La gendarmerie et la police sont des forces instituées pour la sécurité publique, pour protéger les personnes et leurs biens », a déclaré le Commandant de la gendarmerie, lors d’une rencontre d’échanges et de sensibilisation avec les populations à la préfecture de Yamoussoukro, en présence du préfet Brou Kouamé.

« La gendarmerie nationale est votre fétiche, elle vous accompagne partout dans le fond fin du pays, et quelle que soit l’heure, c’est votre outil de sécurité. Sans vous, il n’y a pas de gendarme, ce sont vos enfants qui ont décidé vaille que vaille de vous sécuriser », a ajouté le Gal de division.

En mission de sensibilisation et de remobilisation de ses hommes dans les légions de gendarmeries, en relation avec les scènes récentes de violence, d’atteinte aux symboles de l’Etat dans plusieurs localités du pays, le patron de la gendarmerie a fait remarquer que l’incivisme commence à prendre le pas chez certains citoyens.

Le président de la République Alassane Ouattara, dans son adresse a été clair en rappelant que l’on ne doit pas se faire justice et à l’endroit des gendarmes, il a dénoncé le comportement de certains agents qui laisse à désirer.

« La Côte d’Ivoire a trop souffert pendant une décennie de crise pour que nous revenions en arrière. Nous sommes prêts à sanctionner tous les comportements déviant (…) nous estimons que la récréation est terminée. Maintenant, celui qui commet des impaires doit répondre devant les tribunaux », a prévenu le premier responsable de la gendarmerie nationale.

Le premier responsable de la gendarmerie a souligné que les auteurs de ses actes d’incivisme sont des Ivoiriens qui appartiennent une frange de la société civile. Il a exhorté les parents à être des relais dans toutes les composantes de la société.

Le commandant de la gendarmerie a également demandé à ses hommes, en tant que garant de la sécurité, à ne pas se détourner de leur mission, mais à continuer de travailler conforment à la déontologie et à leurs missions.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here