Accueil News Logements sociaux: des mises en demeure adressées à des promoteurs défaillants (Ministre)

Logements sociaux: des mises en demeure adressées à des promoteurs défaillants (Ministre)

0
40

La ville de Bingerville  située en banlieue Est d’Abidjan abrite plusieurs sites de logements sociaux sur une superficie d’environ 50 hectares. ‘’ Nous avons visité une partie du programme à peu près 35 hectares où il est prévu environ 2000 maisons, des maisons de haut standing, des maisons économiques’’, a expliqué le ministre, ajoutant qu’actuellement ‘’il y a depuis le démarrage du programme, environ 90 000 logements qui sont lancés’’.

‘’Nous avons déjà la moitié qui est achevée à Bingerville, Bassam, Songon et dans quelques villes de l’intérieur’’ du pays, a-t-il précisé, exprimant cependant des ‘’inquiétudes’’  au regard des ‘’malfaçons constatées’’ chez certains promoteurs.

‘’ (…) Nous sommes un peu inquiets parce que nous avons constaté beaucoup de malfaçons, beaucoup de désordre’’, a relevé le ministre  après  avoir visité le site d’un promoteur à qui il avait donné des instructions au cours d’une première visite, il y a trois mois.  

‘’Nous avons vu que des logements étaient modifiés sans les permis de construire (… ) On aura des mises en demeure qui seront prises’’, a-t-il prévenu, souhaitant ‘’qu’il ait fondamentalement le respect des  cahiers de charges’’.

‘’Nous visons la rentrée (scolaire prochaine) pour qu’un lot d’occupants pusse venir et être dans des conditions de vie acceptable’’ a conclu le ministre de la Construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme, Claude Isaac Dé.

Le programme des logements sociaux, économiques et de standing initié par le gouvernement ivoirien a été, officiellement, lancé le 28 mars 2013. Au départ, 2000 hectares de terrains sur l’ensemble du territoire national ont été dédiés au projet pour lequel 72 mille demandeurs de logements avaient été enrôlés et une quarantaine de promoteurs immobiliers agréés pour la production de ces logements sociaux.

LS/APA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here