Selon Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI) cette marche partira de la gare de Bassam à Treichville (Sud d’Abidjan) pour la Place dite des  » Martyrs » à Adjamé au nord en traversant le quartier administratif et centre des affaires, Plateau.

 »C’est une marche citoyenne, pacifique qui concerne tout le monde quelque soit notre bord politique car notre pays va mal, très mal », a martelé M. Affi.

Selon lui, c’est la marche de la  »dignité » contre  » la gouvernance débridée, les mutineries, l’insécurité, la paupérisation », un triste « tableau » qui ne devrait laisser, a-t-il poursuivi,  »personne indifférent ».

 » Le peuple ivoirien doit dire ce samedi qu’il n’est pas d’accord avec le pouvoir. Il doit sortir pour faire comprendre cela aux tenants du pouvoir », a insisté M. Affi assurant que toutes « les dispositions sécuritaires sont prises pour encadrer cette manifestation pacifique ».

HS/ls/APA