Marche avortée de l’opposition à Adjamé: Des voleurs de téléphone portable font la loi

0
42

Au moment où les forces de l’ordre déployées en grand nombre à Adjamé Liberté, dispersaient les marcheurs, des voleurs de téléphones portables profitaient de la confusion pour agresser d’honnêtes citoyens. Organisés en groupes, ces lasacrs ont fait plusieurs victimes, ce jeudi 22 mars 2018. 

Des jeunes malintentionnés ont sévi, le jeudi 22 mars 2018, lors de la marche que projetait l’opposition ivoirienne. Les marcheurs qui devaient partir d’Adjamé Liberté n’ont même pas eu le temps de s’organiser qu’ils ont été accueillis par une pluie de gaz lacrymogène. Dès lors, tout se gâte. C’est le sauve-qui-peut. Les voleurs n’en demandaient pas mieux. Ils passent à l’action. Ils font d’abord semblant dêtre affolés comme tout le monde et profitent de la confusion pour agresser tous ceux qui cherchent un abris. Ils arrachent également les téléphones des personnes qui essaient de filmer ou de prendre des images de la scène.

Par moment, ils vont en groupes pour agresser ceux qui restent terrés dans des endroits isolés et qui attendent le retour au calme, pour mettre le nez dehors. « Madame, ils sont là, les voleurs de téléphones portables. Je les reconnais, ils profitent toujours de ces genres de situation pour agresser», nous prévient une commerçante ambulante.
« Ces voleurs agressent pour la plupart les fonctionnaires, ceux qui sont venus emprunter des véhicules pour se rendre au travail et qui malheureusement restent bloqués dans cette situation de guerre», ajoute -t-elle à voix basse.

Des scènes d’agressions physiques se sont déroulées sous nos yeux. Nous-même, en avons été victime. Mais prenant notre courage à deux mains, nous nous sommes jetée sur les voleurs qui avaient arraché notre téléphone portable. Deux hommes qui suivaient la scène ont volé à notre secours. Ouf! Beaucoup de personnes victimes de ces agressions n’ont pas eu la même chance que nous.

Mélèdje Tresore (stg)

(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = « //connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1&appId=607728835948702 »;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));//platform.twitter.com/widgets.js//platform.linkedin.com/in.js

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here