C’est le président de la Fédération internationale de maracana association (FIMAA), Charlemagne Bleu qui a remis les attributs de ses nouvelles charges à Me Mathos lors d’une cérémonie au siège de la Fédération ivoirienne de Maracana et disciplines associés (FIMADA).

‘’ Ce jour mercredi, 26 avril 2017, vous, Me Jean Alfred Mathos, êtes nommé dans les fonctions Commissaire au développement du maracana dans la zone Guinée, Gambie, Guinée-Bissau et Cap-Vert ‘’, a déclaré M. Bleu à l’endroit de son nouveau collaborateur pour booster le maracana dans cette partie du continent.

Pour le patron du maracana mondial, ‘’ la formation et les infrastructures’’, étant les deux mamelles de ce sport, la mission du Commissaire Mathos ne sera pas une tâche ‘’aisée’’ pour donner un ‘’visage rayonnant’’ de cette discipline sportive dans sa zone de compétence.

Me Jean Alfred Mathos, qui n’est pas un inconnu dans les milieux sportifs africains, pour avoir président du club de football Horoya Athlétic de Conakry (1993-1995 et 2008-2012) puis dirigeant fédéral, a exprimé sa joie de mener cette ‘’aventure’’ pour de ‘’nouveaux challenges’’.

‘’Le maracana est un sport de tous les âges. J’attends faire profiter mon expérience de 20 années de sportif pour créer une adhésion populaire autour du maracana dans ma zone’’, a promis le notaire guinéen.

Après le Congo qui a eu son Commissaire, mercredi dernier en la personne de Lumandé Mada, le président Charlemagne Bleu poursuit la mise en place des structures pour le développement du maracana en Afrique avec la nomination, vendredi, d’un Commissaire dans la zone du Ghana, du Nigéria, de la Sierra Léone et du Libéria.

HS/ls/APA