Mondial 2018: La FIF appelle à l’union sacrée autour des Éléphants

0
180

À moins d’un mois de la dernière journée des éliminatoires de la compétition, la tension monte entre Ivoiriens et Marocains.

Le stade Félix Houphouët-Boigny sera le théâtre, le 11 novembre, de la grosse explication entre la Côte d’Ivoire et le Maroc. Les deux pays se disputent l’unique ticket du groupe C, pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Un duel qui se jouera non seulement sur la pelouse, mais également au niveau mental. Le Maroc s’est d’ailleurs lancé depuis quelque temps dans une bataille psychologique.

Une stratégie face à laquelle la Fédération ivoirienne de football (Fif) a réagi, en appelant les Ivoiriens à la sérénité. « Ce ne sont pas les déclarations qui feront la décision. Nous savons ce que c’est que la Coupe du monde et nous ferons tout pour y être. Que personne ne se laisse intimider par quelque discours que ce soit », a déclaré Sory Diabaté, le premier vice-président de la Fédération ivoirienne de football. Invité de la télévision ivoirienne, le dirigeant promet un match de feu le 11 novembre. « Ça sera une bataille d’homme à homme. Que celui qui ne se sent pas prêt ne vienne pas porter le maillot de l’équipe nationale. C’est un duel pour aller à la Coupe du monde, il n’y a plus de calcul. Il faut gagner pour se qualifier. Nous nous préparons pour cette bataille et nous sommes prêts », a indiqué Sory Diabaté.

Pour le premier vice-président de la Fif, ce match concerne tous les Ivoiriens. Aussi les invite-t-il à faire bloc autour de leur équipe. « Tous les Ivoiriens doivent faire bloc autour de l’équipe. Les Ivoiriens doivent avoir confiance en leur équipe. Il faut continuer à croire et ne pas se laisser distraire », affirme-t-il. Un match pour lequel les éléphants espèrent également récupérer tous leurs blessés.

« On espère qu’ils reviendront. Nous avons été très malheureux ces derniers temps, où nous avons enregistré plusieurs blessés. Nous sommes heureux qu’ils reviennent. Notamment Jonathan Kodjia, Wilfried Zaha et les autres. Beaucoup de joueurs auront plus de temps de jeu avant cette rencontre », a rassuré Sory Diabaté. Obligés de s’imposer sur leur sol pour se qualifier, les éléphants ont leur destin en main sur cette rencontre. Ils auront également besoin du soutien de leurs supporters. « Nous avons nos cartes en main parce que ce match se dispute ici à Abidjan. C’est à nous de jouer jusqu’à la victoire finale. Tous les Ivoiriens doivent sortir pour venir soutenir leur équipe. Je suis sûr qu’ils sortiront et tout se jouera sur le rectangle vert », a conclu Sory Diabaté. Avant cette ultime journée des éliminatoires, le Maroc (9 points) est leader de la poule C devant la Côte d’Ivoire (8 points).

Source : www.proivoiriens.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here