‘’C’est avec satisfaction et soulagement que le Forum des Chefs d’Entreprise de Cote d’Ivoire a appris que le Gouvernement Ivoirien a usé du dialogue pour trouver la solution aux revendications des mutins’’, indique Jean-Marie Koné, président du FCE-CI dans une déclaration lue devant la presse.

‘’Pendant quatre jours (de vendredi à lundi), le pays a été paralysé, pris en otage par des mutins. Un accord a été conclu avec le gouvernement’’, rappelle M. Koné qui dénombre ‘’des pertes en vie humaines, des blessés et de nombreux préjudices subis’’ par les entreprises durant cette période.

Selon Jean Marie Koné, les services du Forum sont à pied d’œuvre pour ‘’recenser et quantifier ces pertes’’. Cependant, il appelle ‘’au sens de responsabilité de tous et à l’esprit civique de chacun’’ pour éviter au pays ‘’pareille situation’’ qui met ‘’en mal les fondements de l’économie nationale’’, en exhortant ‘’l’Etat de Côte d’Ivoire à rétablir son autorité sur l’ensemble du territoire national’’.

Le Forum né en octobre 2016, revendique 400 entreprises dans une trentaine de secteurs d’activités.

HS/ls/APA