RDC : des militaires tués dans des embuscades

0
335

Des soldats congolais prenant part à une cérémonie officielle à GomaCopyright de l’image
Getty Images

Image caption

Des soldats congolais prenant part à une cérémonie officielle à Goma

Ils ont été tués dans deux guet-apens vendredi et dimanche dans une zone troublée de la province du Sud-Kivu.

Une source militaire, citée par l’AFP, accuse des miliciens Maï-Maï d’être responsables de ces embuscades.

Selon un agent de santé qui s’est confié à l’Agence France Presse, l’hôpital public de Lulimba dans le Sud-Kivu, a reçu vendredi  »8 corps de militaires tués par balles ».

Depuis le début de l’année, des miliciens attaquent régulièrement les positions de l’armée congolaise dans le Sud-Kivu et le Nord-Kivu.

Les Maï-Maï qui sont pointés du doigt sont des groupes « d’autodéfense » constitués sur une base essentiellement ethnique.

Pendant la guerre qui a secoué le Congo entre 1998 et 2003, nombre de ces groupes ont été armés par le pouvoir pour lutter contre des combattants ougandais et rwandais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here