Smail Chergui :  » 6000 jihadistes pourraient revenir en Afrique »

0
75

Le commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité a appelé les pays concernés à un échange de renseignements sur les éléments armés regagnant leurs pays respectifs, après leurs défaites en Irak et en Syrie.Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

Le commissaire de l’UA pour la paix et la sécurité a appelé les pays concernés à un échange de renseignements sur les éléments armés regagnant leurs pays respectifs, après leurs défaites en Irak et en Syrie.

Le Commissaire de l’Union Africaine pour la paix et la sécurité a fait cette annonce dimanche à Oran dans l’ouest de l’Algérie lors d’une rencontre sur la lutte contre le terrorisme.

Smail Chergui a appelé les pays africains à se préparer « fermement » à la gestion du retour de ces quelque 6000 africains ayant combattu au Moyen-Orient aux côtés du groupe Etat islamique.

Ce sont « des rapports qui font état de ce chiffre » a indiqué M. Chergui.

Selon lui « le retour de ces jihadistes en Afrique pose de sérieuses menaces sur la sécurité et la stabilité en Afrique ».

Le commissaire de l’UA pour la paix et la sécurité a appelé les pays concernés à un échange de renseignements sur les éléments armés regagnant leurs pays respectifs, après leurs défaites en Irak et en Syrie.

Au Total 30.000 combattants étrangers avaient rejoint ce groupe terroriste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here