Le quotidien Soir info édité par le Groupe Olympe a été primé dans la catégorie des organes de presse d’informations générales, quand l’hebdomadaire dédié à la femme, Go Magazine de Go Média est en tête  des organes de presse d’informations spécialisées.

Le  journal satirique L’Éléphant Déchaîné garde cette année, le Prix d’encouragement qu’il avait obtenu en 2016, lors de la précédente édition.

La marraine de l’édition 8 du prix d’excellence, l’ancienne ministre en charge de la communication, Martine Koffi Studer, pour ses actions en faveur du secteur de la presse en Côte d’Ivoire s’est vue décerner un Prix Spécial. Dans son adresse, elle a invité les journalistes « à la passion » dans le travail. « Chaque écrit doit être le reflet de la vérité », a conseillé Mme Studer. 

Selon  Raphaël Lakpé, président du CNP, les entreprises qui ont été nominées « sont celles qui en dehors des règles de déontologie sont à jour de leur cotisation sociale », précisant que cette initiative « ne vise pas à se substituer à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) ».

 « Notre souhait est d’encourager les entreprises de presse à placer l’humain au cœur du management », a expliqué le Président de l’organe de régulation de la presse écrite ivoirienne.

La présidente du Prix, Marcelle  Affoué Kouassi  a pour sa part, indiquée  que l’initiative du conseil  « donne l’opportunité aux lecteurs de découvrir les meilleurs  organes et sociétés éditrices ».

SY/ls/APA