Somalie : plus de 4500 civils tués entre 2016 et 2017

0
132

Un homme traumatisé après l'éclatement d'un véhicule piégé à Mogadiscio.Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

Un homme traumatisé après l’éclatement d’une bombe dans un véhicule piégé à Mogadiscio.

Les Nations Unies affirment que plus de 4500 civils ont été tués ou blessés en Somalie entre janvier 2016 et 2017.

Le groupe islamiste Al Shabaab a causé 60 % des victimes, selon l’ONU.

Les autres ont été occasionnées par l’armée somalienne, les forces de l’Union africaine et d’autres groupes armés.

Les statistiques indiquent que plus de la moitié des personnes tuées par des engins explosifs en Somalie sont des civils.

Lire aussi:

L’ONU a déclaré que les forces de sécurité sont souvent la cible des insurgés.

La localisation des postes militaires dans les zones peuplées augmente le risque pour les civils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here