Soubré: Un faux médecin neurologue arrêté après plusieurs mois d’exercice

0
22

Suite à  une plainte du Syndicat national des médecins privés de Côte d’Ivoire (Synamed -Ci), le sieur Coulibaly Hamed Daoud, la quarantaine révolue, a été appréhendé et conduit, le jeudi 10 mai 2018 dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Soubré pour usurpation de titre. Coulibaly Hamed Daoud se faisait passer pour un médecin neurologue et officiait à son domicile de Soubré. Il a été épinglé et s’est trouvé, le vendredi 11 mai 2018, devant le Tribunal de Soubré pour répondre des charges de faux et usage de faux. Ce faux médecin a été appréhendé après ses propres aveux, suite à une enquête minutieuse menée par les éléments de l’adjudant-chef, Yao Kouamé, Commandant de Brigade de gendarmerie de Soubré.

De fait, selon notre source, c’est dans le courant de l’année 2017 que le  faux médecin neurologue, qui dit avoir étudié dans une Université de Bamako, au Mali, débarque à Soubré avec un projet d’assurance maladie dénommée Groupe médicale pour la santé humaine (GMSH). Très tôt, Coulibaly Hamed Daoud rentre en contact avec deux cliniques privées de référence à Soubré. Aux différents responsables desdites cliniques privées très réputées, Coulibaly Hamed Daoud se présente comme médecin neurologue en service au Centre hospitalier urbain (CHU) de Cocody, à Abidjan. Le faux Dr Coulibaly, avec son plateau technique très bien équipé qu’il présente, réussit à épater, à convaincre les deux cliniques avec lesquelles il signe, selon notre source, un partenariat. Rassuré désormais avec ce document, le faux médecin neurologue peut à présent officier à son domicile au quartier Madou Sahoua de Soubré. Ce domicile ne désemplit pas. Surtout, que malgré l’usurpation de titre, le faux médecin, selon des témoignages de certains de ses patients, arrivait à les soulager. Malheureusement, cette supercherie va prendre fin le jeudi 10 mai 2018 suite à la plainte du Synamed-CI qui avait eu écho de l’exercice illégal de cet individu non inscrit, selon notre source, à l’ordre des médecins.

Devant le parquet du tribunal de Soubré où il a été conduit le vendredi 11 mai,  Coulibaly Hamed Daoud répondra de cette forfaiture. 

Ambroise GINA

Correspondant régional 

(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = « //connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1&appId=607728835948702 »;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));//platform.twitter.com/widgets.js//platform.linkedin.com/in.js

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here