Traiter le SIDA à partir de 75$ par an !

0
84

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 36,7 millions de personnes vivent avec le VIH sida. Désormais, elles pourront s’offrir des traitements moins couteux. Dès 2018, moyennant 75 $ par année, il sera possible de se procurer des médicaments génériques pour lutter contre le sida. La fondation Bill et Melinda Gates subventionnera une grande partie de ce nouveau traitement combiné au dolutégravir, un inhibiteur qui lutte contre la résistance aux médicaments qui se déclenche souvent avec les traitements classiques.

Des efforts combinés par les pays africains et la fondation Bill Gates vont alléger la facture et permettre aux personnes qui vivent avec le VIH de débourser seulement 75 dollars par année pour les besoins du traitement.

 

Le prix le plus bas pour une combinaison en dose fixe de première intention s’élève actuellement à 100 dollars par année pour une personne atteinte du VIH. Il s’agit donc d’une diminution de 25% sur le prix du traitement.
Ce n’est pas la première fois que la Fondation Bill et Melinda Gates s’active pour le bien-être des personnes vivant avec le VIH. En janvier dernier, elle investissait 140 millions de dollars dans un dispositif médical de prévention et de lutte contre le VIH. Aujourd’hui, le couple veut assouplir les charges des patients en leur offrant des solutions de traitements moins chers.

« Nous devons pouvoir accéder aux nouvelles combinaisons thérapeutiques dont les patients vont avoir besoin à l’avenir. Nous devons faire pression maintenant pour être sûrs qu’à l’avenir nous ne vivrons pas une autre crise d’accès aux antirétroviraux comme celles des années 90 et 2000 ».

– Dr Vivian Cox

Ce souci du Dr Vivian Cox, médecin référent du projet Médecin Sans Frontières à Eshowe, en Afrique du Sud, est désormais résolu. En effet, les gouvernements de l’Afrique du Sud et du Kenya, l’Initiative Clinton pour la Santé (CHAI), ainsi que des institutions américaines et britanniques, conjuguent actuellement leurs efforts pour apporter le financement nécessaire aux compagnies pharmaceutiques afin d’augmenter leur capacité de fabrication. Les fabricants (Mylan Laboratories et Aurobindo Pharma) vont accepter le prix maximum d’environ 75 $ par patient pour une année de traitement. Ce montant est inférieur au prix de traitement journalier avec combinaison de dolutégravir aux États-Unis.

Pour le ministre sud-africain de la Santé, Aaron Motsoaledi, les réductions considérables de prix pourraient générer des économies allant jusqu’à 900 millions de dollars au cours des six prochaines années, ce qui signifie par exemple que l’Afrique du Sud pourra traiter plus de patients avec la même quantité d’argent et contrôler l’épidémie plus rapidement.

Selon les estimations, cette initiative pourrait potentiellement alléger la facture d’achats de médicaments des États de plus de 1 milliard de dollars sur les six prochaines années.

Source : https://happyinafrica.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here