USA: 34 ans plus tard, un noir obtient justice pour un crime raciste dont il a été victime

0
156
Il y a maintenant 34 ans, le 9 octobre 1983 dans la ville de Sunnyside, en Géorgie aux Etats-Unis, le corps de Timothy Coggins était découvert. Aujourd’hui, l’enquête a été réouverte et des personnes ont été arrêtées ou encore mises en cause. Retour sur ce crime raciste.

 

Les faits

Le 9 Octobre 1983, le corps de Timothy Coggins un américain noir était découvert dans une zone herbeuse près de lignes électriques dans la ville de Sunnyside. Dans un communiqué à cette époque, le bureau du shérif du comté de Spalding avait déclaré que le jeune homme avait été «brutalement assassiné» et avait des traces de nombreux traumatismes.

 

34 ans plus tard

Un nouvel indice a fait surface en juin dernier. Ce qui a conduit les autorités à réexaminer le dossier, interrogeant des témoins à nouveau. Par ailleurs, plusieurs personnes qui ne vivent même plus en Géorgie ont contacté les autorités pour expliquer qu’elle gardait des informations qu’elles étaient maintenant prêtes à révéler. Et elles l’ont fait. Tous ces éléments ont conduit à l’arrestation de 5 personnes, dont deux agents de police.

 

Les personnes mises aux arrêts dans cette histoire

De gauche à droite : Gregory Huffman, Bill Moore père, Franckie Gebhardt, Sandra Bunn et Lamar Bunn.

USA: 34 ans plus tard, un noir obtient justice pour un crime raciste dont il a été victime

Frankie Gebhardt, 59 ans, et Bill Moore, père, 58 ans, ont tous deux été arrêtés dans une affaire de meurtre. Ils sont tous deux privés de caution depuis une audience le samedi dernier.

Lamar Bunn, un officier du département de police de Milner, et sa mère, Sandra Bunn, ont aussi été arrêtés et accusés d’obstruction. Enfin, Gregory Huffman, un agent de détention du bureau du shérif du comté de Spalding, a aussi été accusé d’obstruction et de violation de son serment d’office. Gregory Huffman a été limogé de son poste suite à son arrestation. Aussi est-il poursuivi pour les deux chefs d’accusation.

 

Malheureusement, les parents de la victime, Timothy Coggins sont morts et ne pourront pas assister à la suite de cette affaire qui leur a arraché leur fils. D’autres arrestations devraient bientôt avoir lieu.

Source : www.afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here