Zambie: Un ministre suspendu pour avoir giflé un député

0
19


Le parlement de la Zambie a suspendu mardi un ministre de ses procédures pendant un mois pour avoir giflé un député au sein du parlement.

La violence verbale est courante parmi les membres du parlement en Zambie, mais les agressions physiques sont rares.

Le président de l’Assemblée Nationale, Patrick Matibini, a déclaré que le ministre de la province de Lusaka, Bowman Lusambo, avait été suspendu pour avoir infligé une gifle au législateur Chishimba Kambwili en octobre dernier. Ce dernier est reconnu pour ne pas mâcher ses mots.

M. Kambwili a accusé à plusieurs reprises des responsables gouvernementaux de corruption depuis son limogeage en tant que ministre de l’information et de la radiodiffusion en novembre 2016, mais l’Etat nie les allégations.

Kambwili s’est plaint après l’incident que Lusambo l’avait giflé deux fois après l’avoir accusé de faire de fausses accusations contre le gouvernement.

Lusambo a été interdit d’entrer dans les locaux du Parlement et d’utiliser ses installations pendant la période de suspension et n’aurait pas droit à des indemnités, a déclaré Matibini.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here