Zouglou : 27 ans après sa création, Zouglou Makers, Yabongo Lova, Révolution, Atito Kpata … se battent pour lui

0
160

Si la Cote d’ivoire affiche une fière allure en matière de musique aujourd’hui, c’est en partie grâce à la musique zouglou qui au fil des années a su s’exporter au-delà des frontières nationales. Née en 1990 sous forme de revendication estudiantine avec certains groupes comme Les Parents du campus, System Gazeur, Zouglou mania et bien d’autres, cette musique a fait une forte intrusion dans les agglomérations abidjanaise telles que Yopougon, Macory et Treichville.

Se présentant à la base sous une forme d’ambiance facile orchestrée à travers grelots, percussions, le zouglou s’est métamorphosé ces dernières années avec la naissance de certains groupes comme Magic Diezel, les Leaders… . 27 ans après sa création, s’affichent désormais de nouveaux visages qui luttent pour la promotion et valorisation de ce genre musical à l’instar de Magic System. Zoom sur ces artistes qui se battent pour révolutionner le zouglou.

Les Patrons

Image associéeMême s’il est composé désormais d’Eric et Clemso, ce groupe fait la fierté de la musique zouglou pour ces 15 dernières années. Avec comme tête de file Eric, ce groupe a dominé les hits musicaux durant de long mois et ce sur plusieurs années sur les radios nationales.

Ce qui pousse certaines personnes à dire qu’Eric Patron est le maître de ces « révolutionnaires zougloutique ». A travers des textes pertinents accompagnés de belles mélodies qui se laissent déguster, il a bossé, se donnant des chances de voir leur talent exploser un jour.

Et en 2003, il enregistre son premier voyage sous régional à Ouagadougou (Burkina Faso), puis un second au « Cabaret Sauvage » en France, ensuite à l’Olympia pour la première partie de Magic System. Depuis les voyages en Europe et autres participation à des festivals, les featuring avec des artistes étrangers de renoms se multiplient faisant d’eux une des valeurs sûre de la musique zouglou. Ce groupe continue d’écumer les espaces d’animations de la cité avec « La Magie », leur dernier album.

Zouglou Makers

Résultat de recherche d'images pour "Zouglou Makers"S’il y a un groupe qui avec maestria a su faire le mariage entre sonorités de base du zouglou et nouvelles sonorités de ma musique ivoirienne, ce sont eux. Se produisant chaque soir dans les Night-Clubs abidjanais, ils font partie de cette vague artistes zouglou adeptes de ce nouveau rythme urbain.

Avec leur premier album baptisé « Djamo Djamo », les enfants terribles du zouglou ont fait danser toutes les générations d’amoureux de la bonne musique aussi bien sur le plan national qu’international.

Composé de plusieurs titres à succès (Commandant, petit Missier et bien d’autres), cet album se positionne comme le fer de lance de cette révolution zougloutique. Jean Roger et ses frères qui enchaînement les voyages ne comptent pas s’arrêter là, ils veulent être au sein de l’élite en matière de zouglou et pour ce fait, ils sont en studio préparant leur second album qui aux dits de plusieurs personnes fera un tabac.

Yabongo Lova

Image associéeSi Petit Denis est le capitaine du zouglou, lui, se fait appeler « le capitaine » de la nouvelle génération d’artistes zouglou. Il quitte la ville de Daloa pour celle d’Abidjan en 2005 où il officie comme disc-jockey dans diffèrent maquis (Petit Pompier de yopougon-gesco, Guantanamo de Yopougon Sicogi, Prestige Bar de Macory puis au Monde Arabe et au Vélodrome de Yopougon Semler). Une Chose qui lui a valu le surnom de Yabongo. Artiste polyvalent Franck Bially (Son nom à l’état civil) fait partie des plus belles promesses de la musique zouglou de ces dernières années.

Gracié d’un timbre vocal limpide, il marie avec facilité ses beaux textes à des belles mélodies modernes. Son premier coup d’essai est un coup de maître. Résultat Yabongo Lova visite les capitales Européennes participant aux spectacles et festivals. Même si ces derniers temps, il a des embrouilles avec sa structure de production « Bosso Production », cela n’enlève rien à son talent. Il rêve d’aller à un autre bord avec la sortie prochaine de « Plus qu’une lumière », son second album. Vu son talent, l’on peut aisément affirmer qu’à force de travailler il y parviendra.

`Atito Kpata

Résultat de recherche d'images pour "`Atito Kpata"Il s’aligne dans le même registre que le précédant cité. Apres avoir officié comme disc-jockey dans les maquis Abidjanais, il crée en 1999 avec son binôme Sisco l’Imperial le groupe Champion en titre. Gnakpaud Venance Valère (Atito Kpata) et Sisco l’Imperial avait le vent en poupe lors de la sortie de leur premier album sur lequel figuraient des titres très appréciés des ivoiriens (Diminankoko et Dieu n’est pas gaou).

Coaché lui aussi par Bosso production, ce groupe va visiter plusieurs villes Européennes avant d’être disloqué par le vent de la division. Atito Kpata se battra en vain pour la survie du groupe : Lui-même doté de qualités exceptionnelles en musique, il décide de faire carrière solo en préparant un album de belle facture baptisé « Né pour réussir », nous dit-on. Atito Kpata est adulé de tous à chacun de ses séjours dans les villes africaines et européennes. Il a les dents longues et un jour certainement, il connaîtra son heure de gloire.

Révolution

Résultat de recherche d'images pour "révolution zouglou"Eux se font appelés « le groupement tactique de la révolution zougloutique ». Avec eux le zouglou a changé de visage. Composé de quatre jeunes (Prométhée, Zokora, Issa et Sai) ce groupe est depuis un certain temps l’étoile filante de la musique zouglou.

Ils sont les poulains d’Eric Patron. Il les tient par les mains. Depuis la sortie de leur premier album, ils ont su s’imposer dans la sphère zougloutique en donnant à ce rythme musical une dynamique.

A ce jour, ils font partie des meilleurs groupes zouglou de la place avec leur style musical fait de rythmes coupé décalé soutenu par une animation zouglou. Bien qu’ayant effectué plusieurs voyages en Europe et en Afrique, ce groupe veut faire le tour des scènes à l’image de leur parrain artistique Eric Patron. « Je ne bois plus », le dernier single du pulverise depuis plusieurs mois tous les records sur le marché discographique. Ne comptant pas s’arrêter en si bon chemin, les poulains de Patrick Odjé le Sélectionneur préparent un nouveau single dénommé « Celle à qui je mens ».

Les Leaders

Résultat de recherche d'images pour "Les Leaders"C’est l’un des groupes qui montent en puissance ces dernières années dans le milieu du zouglou. Donness, Pico et Valé ont tous grandi à Yopougon Sicogi. Dans cette commune réputée festive, les leaders vont être bercés par la musique du groupe « les Garagistes ».

Auprès de ces derniers, ils apprendront les rouages de la musique zouglou et finiront par la suite par sortir un premier album de belle facture dénommé « la voix du ciel ». Apres s’en suivront deux singles «  Déception en 2012 et Nkou Nkou en 2015».

Auteurs de plusieurs textes sensés et pertinents, ils sont considérés par la plupart des zouglouphiles comme les dignes successeurs du groupe « Garagistes » au sein de cette nouvelle génération de faiseurs de zouglou. En plus d’Olivier Blé, ayant comme Arrangeur Nano Fouabi (Arrangeur du groupe Révolution) l’on retrouve dans leurs compositions les mêmes rythmes dit « zouglou décalé ». Leur dernier album «Yépéléléééééé » sorti dans le deuxième semestre 2016, s’arrache comme des petits pains sur le marché.

Magic Diezel

Résultat de recherche d'images pour "Magic Diezel"Originaire de la ville de San Pedro, ce groupe fait l’unanimité au niveau de la qualité des textes. Tim Diezel et Sawako Diezel forment le duo le plus solide au sein de cette nouvelle génération d’artiste zouglou.

Transfuge du groupe « Diezel », ils font partie de ceux que l’on qualifie de puristes dans cette génération. Graciés d’un timbre vocal limpide, ils manient à souhait leurs cordes vocales. Ils ont à leur actif deux singles « la Prophétie en 2013» et « Virus en 2014».

Ils écument depuis la sortie de leur premier single les différents espaces du pays essayant de s’imposer sur le marché discographique. Vu la popularité dont ils jouissent et leurs délicieuses mélodies, l’on peut aisément affirmer qu’ils disposent d’arguments solides pour aller à la conquête du marché national et international. Mais cela passe par la sortie d’un album car ce groupe n’en dispose malheureusement pas. A ce sujet, selon des sources « ils seraient en ce moment au labo ».

KOKOA S

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here