Accueil Societe Présidentielle 2020 : la jeunesse de Gand-Bassam appelée à plus de responsabilité...

Présidentielle 2020 : la jeunesse de Gand-Bassam appelée à plus de responsabilité pour des élections apaisées

52
0
content_image

A l’occasion de la campagne nationale des droits de la jeunesse, initiée le secrétariat d’Etat en charge des Droits de l’Homme, les jeunes de la commune de Grand-Bassam ont été invités, samedi, à plus de responsabilité et à s’approprier leurs droits électoraux pour des élections apaisées en 2020.

« Bientôt, les Ivoiriens iront aux élections. Les candidats vous raconteront ce qu’ils ont envie de vous raconter. Vous êtes libres de faire votre choix. Lorsque vous finissez de voter, rentrez tranquillement chez vous. Ne cassez pas, même en cas d’une éventuelle défaite de votre candidat ; Ne soyez pas des va-t-en-guerre manipulés par les hommes politiques », a conseillé la secrétaire d’Etat en charge des Droits de l’Homme, Aimée Zébéyoux, face à une centaine de jeunes réunis au Centre culturel Jean Baptiste Mockey de la commune.

A moins de 14 mois de la présidentielle de 2020, la Secrétaire d’Etat a tenu à éclairer la lanterne de ses interlocuteurs sur le débat qui a cours actuellement sur la recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI).

A l’en croire, c’est un prétexte que pourrait se saisir l’opposition politique pour mettre éventuellement à mal la cohésion sociale : « Concernant la CEI, il faut qu’on vous dise ce qui se passe réellement, car les gens vous racontent n’importe quoi (…) la CEI telle qu’adoptée par l’Assemblée nationale et le Sénat est le fruit d’un consensus entre le plus grand nombre de partis politiques et des organisations de la société civile » a-t-elle expliqué, qualifiant la présence ou non des représentants du président de la République et du ministère de l’Intérieur « d’un faux débat. Ils y ont toute leur place ».

Quant au Maire Jean-Louis Moulot, il a souhaité que les jeunes de sa commune s’approprient leurs droits. « Aux rendez-vous électoraux, soyez les acteurs de vos droits » a-t-il exhorté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici