Accueil Societe Recrudescence des cas de violence sexuelle sur les enfants à Bongouanou

Recrudescence des cas de violence sexuelle sur les enfants à Bongouanou

27
0
content_image

 Une recrudescence des cas de violence sexuelle sur des enfants de 6 à 8 ans a été observée dans le département de Bongouanou.

Le cas le plus récent est celui d’une élève de 7 ans où un individu profitant de la récréation, l’a tiré de force dans un bâtiment inachevé dans lequel il l’a violée et l’a abandonnée. Deux autres cas se sont produits à Ahorosso et à Bocassi, deux bourgades de Bongouanou.

Face à cette situation, le préfet du département, Akasson Bernadette a convoquée lundi, plusieurs chefs traditionnels, des guides religieux ainsi que des chefs de communautés pour non seulement attirer l’attention des uns et des autres sur ce fléau, mais aussi pour trouver de concert des stratégies afin de l’endiguer.

Elle a également présenté la plateforme de lutte contre les violences basées sur le genre composée de plusieurs spécialistes.

L’adjudant chef Yao Assoua de la brigade de gendarmerie de Bongouanou, membre de cette plateforme, a déploré le fait que plusieurs cas de viols d’enfants soient souvent réglés à l’amiable au détriment des nombreuses conséquences sur la vie de l’enfant.

“Le règlement à l’amiable n’est pas reconnu par la loi. Tous les cas qui seront réglés à l’amiable, si nous sommes saisis de l’affaire, nous allons non seulement engager la procédure sans tenir compte du règlement déjà fait mais aussi le chef qui aura cautionné un tel règlement sera arrêté. Cela doit être su de tous”, a-t-il prévenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici